L'Allier Agricole 13 mars 2022 a 07h00 | Par Charlotte Rolle

« 2021, un exercice de style pour la banque ! »

Belle année 2021 pour la Caisse régionale du Crédit Agricole Centre France* qui malgré le contexte pandémique a maintenu ses activités et l’accompagnement de ses clients.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Serge Charret et Marc Dissard tenaient une conférence de presse le 3 mars dernier.
Serge Charret et Marc Dissard tenaient une conférence de presse le 3 mars dernier. - © Charlotte Rolle

Contexte sanitaire oblige, les assemblées générales des 121 caisses locales du Crédit Agricole Centre France (CACF) se sont déroulées cette année sous un format particulier, en trois temps. Le coup d’envoi a été donné par la présidente Chantal Debost, et le nouveau directeur Frédéric Baraut, en poste depuis le 1er février dernier, dans une vidéo en ligne sur le site du Crédit Agricole Centre France. Ont suivis du 10 février au 4 mars, les votes à distance des résolutions proposées par l’Assemblée générale puis la clôture des travaux de l’AG.
« Des réunions d’information en présentiel vont être organisées prochainement par les caisses locales. Ce sera l’occasion d’échanger sur les résultats, de présenter les élus et de récréer le lien au territoire » explique Serge Charret, vice-président de la caisse régionale du CACF.

Actions et territoires
En 2021, les caisses locales ont soutenu plus de 1 600 projets (sponsoring, soutien à la vie locale, mécénat) pour un montant proche de 2M€, « légèrement inférieur à celui de 2020 en raison notamment des annulations de certains évènements » précise Serge Charret. Les actions auprès des personnes en difficulté, à travers le dispositif Passerelle, ont permis d’accompagner près de 900 bénéficiaires « dont les situations de surendettement sont en grande majorité liées à des dettes sociales et/ou des factures d’énergie impayées » indique le vice-président. Parmi ces personnes, 75% ont retrouvé un équilibre financier total ou partiel.
Dans sa mission de soutien à l’économie, « 2021 aura été un exercice de style pour la banque !  
Il nous a fallu de l’agilité pour maintenir les agences ouvertes et adapter nos modèles distributifs au contexte » concède Marc Dissard, membre de comité de direction du CACF. Ainsi la banque confirme-t-elle en 2021 sa place de premier partenaire bancaire de l’économie de son territoire avec l’octroi de près de 3,9 milliards de prêts à moyen et long terme dont 2,1 milliards dédiés au crédit habitat.  « Donc une année 2021 plutôt favorable malgré un contexte compliqué pour les particuliers et les professionnels. Nous étions d’ailleurs optimistes en ce début 2022… mais c’était avant l’éclatement de la guerre russo-ukrainienne dont il est aujourd’hui impossible d’imaginer les conséquences ».
Le crédit agricole amplifie par ailleurs ses actions en faveur d’une démarche plus responsable à travers notamment la maîtrise des ses consommations, l’accompagnement d’initiatives dans la transition énergétiques et le développement du photovoltaïque et de la méthanisation en agriculture. La banque s’implique aussi dans la démarche RSE à travers la mise en place d’un diagnostic de déperdition et de consommation dans certaines agences. Une enveloppe de trois millions d’euros est consacrée à cette démarche dans un premier temps.

Le digital et l’humain
Le Crédit Agricole Centre France poursuit son ambition de
« proposer le meilleur mix du digital et de l’humain afin d’être encore plus performants, plus proches et utiles à nos clients »
confie le vice-président. Un exercice difficile dans un monde de consommation de biens et de services en ligne mais dans lequel la Caisse régionale entend bien
« conserver son maillage actuel »
tout en développant le « projet groupe 100 % numérique 100 % agence ». CACF compte ainsi
224 points de vente, 273 « Relais CA » et 5 véhicules banque mobile.

* Les 5 départements du territoire CACF : Allier, Cantal, Corrèze, Creuse et Puy-de-Dôme

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,