L'Allier Agricole 12 mai 2022 a 14h00 | Par Sébastien Joly

370 agriculteurs bourbonnais en agriculture biologique

La Chambre d’agriculture de l’Allier, en partenariat avec l’association Allier Bio, a convié les professionnels de l’agriculture, le temps d’une journée, à assister à des conférences et des démonstrations sur le terrain, le 5 mai dernier.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Près d’une centaine de personnes a fait le déplacement pour assister aux différentes démonstrations de matériel.
Près d’une centaine de personnes a fait le déplacement pour assister aux différentes démonstrations de matériel. - © AA03

C’est au lycée agricole du Bourbonnais, situé sur la commune de Neuvy, que cette journée découverte de l’agriculture biologique a débuté. Une manifestation dans le cadre des actions en faveur de l’agriculture biologique du Conseil départemental de l’Allier. Un rendez-vous auquel ont assisté des agriculteurs convertis à l’agriculture biologique ou tout simplement intéressés par ce type de conduite agricole mais aussi des acteurs de la filière de la grande culture représentés par la coopération agricole sans oublier les jeunes étudiants et apprentis, actuellement en formation ou en stage.

31 nouveaux producteurs engagés en 2021 dans l’Allier

L’agriculture biologique, malgré une stagnation de la consommation et des difficultés à maintenir des plus-values, reste très présente sur le département de l’Allier. Un développement, ces 2-3 dernières années, qui se fait principalement sur des petites surfaces avec transformation et vente directe. Rien qu’en 2021, l’Allier compte 31 nouveaux producteurs engagés en agriculture biologique. Au total, ce sont pas moins de 370 agriculteurs installés dans ce système de production sur le département pour une surface de 23 000 hectares. La ferme Allier compte désormais plus de 6 % d’agriculteurs en agriculture biologique. Anne-Laure Ducrocq, élue à la Chambre d’agriculture de l’Allier, a introduit la journée en indiquant que « la Chambre d’agriculture s’est impliquée pleinement dans ce développement en accompagnant les producteurs tant vers la conversion que vers l’acquisition de techniques performantes. L’année 2021 s’est caractérisée à nouveau par une collaboration étroite entre la Chambre d’agriculture de l’Allier et Allier Bio avec l’appui du Conseil départemental de l’Allier ». À ses côtés, Sébastien Fayard, président de l’association Allier Bio, se félicite de la présence d’élèves tout au long de cette journée.

Leviers agronomiques face aux adventices

Une journée dédiée à l’agriculture biologique qui a débuté par une intervention de Christelle Johannel, conseillère grandes cultures à la Chambre d’agriculture de l’Allier, ayant évoqué la gestion du désherbage et les leviers agronomiques de maîtrise des adventices dans la rotation : « ces leviers sont aujourd’hui fortement recommandés en agriculture conventionnelle ». Une présentation complétée par Emmanuel Desilles, conseiller en agriculture biologique à la Chambre d’agriculture de l’Allier, qui a évoqué plus précisément l’intérêt d’une introduction de la luzerne dans les systèmes de cultures : « un des premiers atouts est de restituer l’azote qu’elle fixe mais aussi permettre de maîtriser le chardon et reconstituer en profondeur la structure à plus de deux mètres de profondeur ».

Auvergne-Rhône-Alpes à la sixième position

Une matinée d’interventions qui s’est poursuivie par la présentation des références technico-économiques de systèmes de cultures évoqués par Olwen Thibaud, référente de la région Auvergne-Rhône-Alpes grandes cultures en agriculture biologique à la Chambre d’agriculture de l’Isère : « L’idée était de montrer des exemples de systèmes en polyculture-élevage sur la région. L’occasion d’aborder également les coûts des désherbages mécaniques ». Diane Rivaton, référente agriculture biologique à la coopération agricole ARA, a clôturé le cycle de conférences en évoquant la conjoncture et la dynamique du marché des grandes cultures en agriculture biologique : « 10 % de la SAU nationale est en agriculture biologique. Le bio c’est aussi 12,5 % des fermes et 18 % d’emplois agricoles. Nous avons donc une forte dynamique économique pour ce secteur. Concernant les grandes cultures, nous comptabilisons plus de 20 000 exploitations en France pour 669 000 hectares. La région Auvergne-Rhône-Alpes occupe la sixième position avec un peu plus de 2 600 exploitants et 46 000 hectares. Ces cinq dernières années, on constate une très grande dynamique d’engagement en agriculture biologique. Cependant, depuis ces deux dernières années, la part des conversions a tendance à diminuer, ce qui tend à dire que nous avons peut-être passé un gros pic ».

Le temps d’une pause pour le déjeuner au sein du réfectoire du lycée agricole du Bourbonnais, les participants à cette journée ont pu déguster un repas exclusivement composés de produits issus de l’agriculture biologique.

Sept concessionnaires présents, de nombreuses démonstrations

La journée s’est poursuivie, l’après-midi, sur les terres du domaine de Besnay, à Souvigny, siège de l’exploitation de Nicolas Trouart, agriculteur en agriculture biologique. C’est, sur une parcelle dédiée pour l’événement, que de nombreuses démonstrations d’outils de désherbage mécanique ont eu lieu. Herses étrilles, houes rotatives, herses étrilles rotatives, bineuses et autres écimeuses ont été présentées, en action pour plusieurs d’entre elles.

Une journée suivie par une centaine de personnes avec un pic de fréquentation, l’après-midi, lors des démonstrations.

Nicolas Trouart, agriculteur installé en agriculture biologique, a accueilli, l’après-midi, sur son exploitation de Besnay, à Souvigny, les participants à cette journée.
Nicolas Trouart, agriculteur installé en agriculture biologique, a accueilli, l’après-midi, sur son exploitation de Besnay, à Souvigny, les participants à cette journée. - © AA03
Les participants ont pu constater, en direct, les effets du passage des outils sur la parcelle.
Les participants ont pu constater, en direct, les effets du passage des outils sur la parcelle. - © AA03
Élus et techniciens de la Chambre d’agriculture de l’Allier ont encadré la manifestation et apporté leurs conseils.
Élus et techniciens de la Chambre d’agriculture de l’Allier ont encadré la manifestation et apporté leurs conseils. - © AA03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,