L'Allier Agricole 14 mars 2019 à 11h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

« Agrilocal » s’implante durablement dans les assiettes bourbonnaises !

Avec la plateforme « Agrilocal », le Département s’implique pour favoriser l’introduction des produits locaux en restauration collective : en 2019, on conforte ce qui s’est passé en 2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AADR

Claude Riboulet, Président du Conseil départemental, et Jean Laurent, conseiller départemental de l’Allier délégué à l’agriculture, la forêt, l’agroalimentaire et la promotion des circuits courts, ont rencontré les fournisseurs locaux d’Agrilocal03 au GIE le Charollet, à Sorbier, dans le cadre de l’opération « Au pré de la ferme ». La seconde visite s’est déroulée au Gaec du Petit Franchesse, à Rocles. Objectifs de l’opération « Au pré de la ferme » : faire découvrir aux acheteurs deux producteurs bourbonnais et leurs produits en organisant des portes ouvertes.

« Connectez-vous local »

En 2019 se déroulera aussi la semaine « Connectez-vous local » du 20 au 24 mai 2019. Le but : inciter les acheteurs à commander via la plateforme @grilocal03 lors de cette semaine, avec, en contrepartie, l’organisation d’un jeu concours dans les établissements avec des guides sur les métiers de l’agriculture à gagner.

« Au pré de l’assiette »

Autre moment fort, l’opération « Au pré de l’assiette » lors de la semaine du goût, en octobre 2019. Là aussi c’est une incitation envers les acheteurs à commander via la plateforme @grilocal03 pour élaborer un repas 100 % local ou en introduisant un produit par jour durant cette semaine, avec, en contrepartie, l’organisation dans l’établissement d’un jeu concours sur le thème des produits locaux.

Le Conseil départemental de l’Allier accompagne les acheteurs tout au long de l’année, les met à l’honneur, notamment lors des trophées départementaux 2019, et à travers la  mallette ambassadeur contenant une clé USB avec deux vidéos, un tutoriel et des témoignages d’utilisateurs, ainsi que de la documentation sur Agrilocal. La distribution des mallettes « ambassadeurs » vise à faciliter et accentuer la promotion de la plateforme @grilocal03 par les conseillers départementaux, qui pourront la présenter tout au long de l’année dans leurs cantons respectifs.

En 2019, Agrilocal a pour enjeu de conforter les acheteurs actuels et développer la connaissance de l’outil pour les communes et les producteurs ayant des volumes insuffisants pour alimenter la restauration des collèges.

Agrilocal dans l’Allier, se sont aujourd’hui 87 acheteurs dont 33 collèges et 28 communes. Des produits variés, grâce aux 151 fournisseurs dont 125 producteurs qui alimentent la plateforme, et un chiffre d’affaires producteurs multiplié par 80 depuis 2016 et par deux entre 2017 et 2018. Des chiffres qui traduisent un développement de l’engagement dans des marchés à bons de commande avec plus d’acheteurs et une contractualisation plus longue et durable pour les fournisseurs jusqu’à un an. À noter aussi, une participation significative des acheteurs sur les diverses semaines organisées en 2018.

Un producteur bourbonnais récompensé au Sénat

La mise en place de trophées nationaux fournisseurs et acheteurs avec différentes catégories ont permis la mise à l’honneur de M. Vanstraceele, producteur de pommes de terre à Créchy, en novembre 2018 au Sénat. Les prix acheteurs 2019 seront, quant à eux, décernés lors de l’Assemblée générale d’Agrilocal national en juin prochain. L’association nationale Agrilocal envoie désormais à tous les inscrits des plateformes Agrilocal une charte acheteur et une charte fournisseur avec un sticker « 100 % local avec agrilocal 2019 ». L’objectif affiché du réseau : communiquer mieux en étant présent sur les réseaux sociaux (Facebook) et aussi grâce à la mise en ligne d’un nouveau site internet : agrilocal.fr. Depuis janvier, c’est aussi la naissance d’un magazine « Agrilocal, le mag ».

En France, Agrilocal fédère 35 départements représentant 1 615 acheteurs ; 2 856 fournisseurs locaux avec plus de 35 000 marchés publics lancés.


Avec Agrilocal, le Département s’implique pour favoriser l’introduction des produits locaux en restauration collective.

Le Département de l’Allier a une politique volontariste dans le développement de l’agriculture et de l’agro-alimentaire qui se traduit par le soutien à une agriculture de proximité et au développement des circuits courts. Agrilocal permet la mise en relation simple et immédiate entre les acheteurs publics et privés de la restauration collective (collèges, écoles primaires, lycées, maisons de retraite…), avec les producteurs agricoles locaux et ce, sans intermédiaire. Agrilocal est la seule plateforme nationale qui permet un respect rigoureux des règles de la commande publique et se veut un outil au service des territoires. Elle répond en outre à plusieurs compétences dévolues au Département, aux premiers rangs desquelles - le tourisme - par la mise en valeur des produits locaux - la solidarité territoriale - par un soutien actif à l’emploi et à l’économie locale - l’éducation - pour que les jeunes aient une véritable culture des produits du terroir.

En août 2016, le Département a décidé de déployer une nouvelle version de la plateforme internet Agrilocal dans l’Allier. Celle-ci permet la contractualisation dans la durée entre les fournisseurs et les acheteurs de la restauration collective, notamment grâce aux accords-cadres à bons de commande. Aujourd’hui, plusieurs établissements ont suffisamment d’expérience sur la plate-forme pour accentuer l’approvisionnement local et s’engager auprès des producteurs et entreprises locales via des accords-cadres sur @grilocal03.

Pour 2018, le Département a établi un plan d’actions visant d’abord à sensibiliser et conforter les acheteurs actuels en les orientant vers les marchés à bons de commande, mais aussi à capter de nouveaux acheteurs potentiels. D’autant qu’Agrilocal apporte aux acheteurs publics une réponse concrète face à deux événements d’actualité. Il s’agit d’une part, de permettre une dématérialisation complète des marchés publics, volet qui va être rendu obligatoire pour les acheteurs publics dès cette année. Il s’agit d’autre part, dans le cadre du projet de loi issu des États généraux de l’alimentation, d’introduire 50 % de produits bio, sous autres signes de qualité ou locaux, d’ici à 2022, dans l’approvisionnement de la restauration collective. Ce plan d’actions s’est concentré sur le premier semestre 2018, afin de mieux capter l’attention des collèges et des communes, qui effectuaient le recensement de leurs commandes en mai-juin 2018 pour la rentrée scolaire 2018-2019 ou l’année civile 2019.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui