L'Allier Agricole 28 mai 2019 à 14h00 | Par SICABA

Changement de présidence à la tête de la Sicaba

Une assemblée générale marquée par l’arrivée d’une nouvelle présidente à sa tête. Hélène Richard succède à Daniel Chemelle. Bilan de douze années de présidence.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Hélène Richard et Daniel Chemelle.
Hélène Richard et Daniel Chemelle. - © SICABA

Jeudi dernier s’est tenue l’assemblée générale de Sicaba à Bourbon-l’Archambault réunissant ses adhérents et ses invités. Cette assemblée a été marquée par la passation de présidence de Daniel Chemelle.

De nombreuses acquisitions

L’occasion de retracer les 12 ans qu’il a passé à la tête de Sicaba. Notamment le développement du Bœuf Charolais du Bourbonnais, de l’Agneau du Bourbonnais Label Rouge et des viandes issues de l’agriculture biologique, la mise en place de la boucherie de Moulins et de son atelier de saucisserie et de barquettes qui tournent à plein, l’acquisition des Transports Roussat, l’acquisition de la Grande Boucherie de Vichy, de la société Livrozet et surtout de la société Hassenforder dans l’objectif de délocaliser l’abattage des porcs de Bourbon à Vichy.

Avec fierté, Daniel Chemelle a souhaité passer la présidence après avoir finalisé les financements de ces acquisitions et mis en bon ordre de marche toutes les structures du groupe.

 

Une femme engagée et dynamique

Exploitante agricole en bio à Besson, Hélène Richard a accepté le poste de Présidente après 5 ans de vice présidence de Sicaba. Elle a été très dynamique dans la mise en place de Copebio, structure 100 % bio créée en 2018 et active depuis 2019.

Une page qui se tourne pour Daniel Chemelle dont les participants à l’Assemblée générale ont tenu à vivement remercier. Ils ont par ailleurs souhaité une belle réussite à Hélène Richard.

Un bilan d’activité a été établi sur Sicaba et ses filiales, les évolutions des consommations et l’étude d’Interbev « Où va le Bœuf ? ». Les discussions ont montré l’importance de la consommation de viande hachée de bœuf et des produits élaborés pour 57 % ainsi que les conséquences pour Sicaba. Il a été également évoqué les évolutions des charges comme la baisse des cuirs et la hausse des déchets.

L’Assemblée générale s’est close par un repas réunissant les adhérents, les invités et le personnel.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui