L'Allier Agricole 14 décembre 2020 a 06h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Choisir le bon système de contention

Témoignage > Les interventions après des bovins sont très fréquentes. Il est donc important de bien concevoir le système de contention pour un travail en toute sécurité.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © AA03

Le domaine de Percy est situé sur la commune de Molinet, à l'Est du département de l'Allier. Une exploitation agricole qui s'étend sur 187 hectares sur lesquels évoluent 155 vaches charolaises. Une surface qui comprend également seize hectares de maïs irrigué et 32 hectares de céréales. À sa tête, Alexandre Marmillot, 43 ans, qui s'est installé agriculteur en 1999. Trois ans après, en 2002, il s'installe en Gaec avec son père, Alain. Ce dernier décide de faire valoir ses droits à la retraite en 2009. Alexandre décide alors de s'associer avec sa mère, Aline, jusqu'en 2017, année pendant laquelle, elle décide, elle aussi, de partir en retraite. Face à ses départs successifs, Alexandre a fait appel à un salarié pour l'aider dans les tâches quotidiennes.
L'exploitation dispose de plus de 8 500 m2 couverts de bâtiments. L'un est dédié à l'engraissement, un autre pour le stockage des céréales et du matériel. Chacun est équipé, sur la toiture, de panneaux photovoltaïques. À cela s'ajoutent deux stabulations, une étable de 92 places ainsi qu'un bâtiment de stockage des fourrages et une fabrique d'aliments. Alexandre est aussi en train d'aménager un espace annexe pour isoler des animaux.

Trois parcs, un couloir et une passerelle
C'est au cours de l'année 2005 qu'Alexandre décide de mettre au point avec son père, trois parcs d'attente et un couloir de contention qu'il détaille avec précision : «  C'est un système circulaire avec un couloir réglable adapté pour toutes les catégories de bêtes.  L'ensemble est surmonté par une passerelle, de l'entrée à la sortie des animaux. Nous avons également équipé le système de barrières rabattables afin de pouvoir intervenir plus facilement sur les jeunes bêtes  ». Si Alexandre reconnait que ce système de contention est plus compliqué à réaliser, il indique qu'il a cependant fait ses preuves en remplissant parfaitement son rôle. Dès l'année suivante, il était aussi possible de réaliser l'embarquement d'animaux par semi-remorques.

Associer contention et
embarquement
Fort de cette expérience, Alexandre Marmillot a décidé d'équiper l'exploitation de son épouse, Christelle, d'un système de contention,différent. Christelle Marmillot est, elle, installée au domaine de la Guerne, situé sur la commune de Saint-Agnan, proche de Bourbon-Lancy, en Saône-et-Loire. Elle exploite une SAU de 157 hectares pour un cheptel de 85 vaches de races Charolaise et Aubrac. Principalement en herbe, le domaine agricole compte également 18 hectares de maïs irrigués et 14 hectares de céréales.
En 2017, c'est à proximité des deux stabulations que compte l'exploitation de la Guerne, que le couple décide d'installer ce nouveau système de contention. «  Par manque de place, nous avons décidé d'adapter le système. La principale différence par rapport à celui de Percy réside dans le fait que nous pouvons à la fois faire rentrer les bêtes dans le couloir de contention et aussi les diriger vers l'embarquement. C'est un système plus simple, non réglable, mais tout aussi efficace ! ».
Comme pour le premier système, celui-ci est équipé d'une passerelle de suivi. Les barrières sont également tôlées. À signaler l'utilisation de tubes de 100 mm escamotables disposés à
1,55 mètre de haut.
Deux systèmes qu'Alexandre souhaite bien évidemment conserver et qui ne demandent que très peu d'entretien.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous