L'Allier Agricole 21 mai 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Cinq hectares d’expérimentations au service de l’agriculture de demain

Près de 500 agriculteurs et 250 étudiants, ont visité la plateforme agronomique «Au cœur des fourragères», les 4 et 5 mai 2022, à Saint-Privat-du- Dragon (43).

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Loire Auvergne Agro

À travers une vingtaine d’ateliers techniques, Loire Auvergne Agro a présenté des leviers permettant de répondre à la problématique :

comment garantir la sécurité alimentaire des élevages alors qu’un nouveau défi climatique se présente ?

Engagé pour le développement de la performance économique et agro-écologique des exploitations agricoles, Loire Auvergne Agro travaille depuis l’automne 2019 à la mise en œuvre de la plateforme d’expérimentations agronomiques

« Au cœur des fourragères ». Sur une parcelle de cinq hectares, plusieurs collections variétales ont été semées et différents itinéraires culturaux ont été conduits afin de pouvoir proposer des solutions d’avenir aux agriculteurs de la région. Dans le cadre de deux journées de visite, Loire Auvergne Agro a expérimenté et présenté différentes techniques agricoles, telles que :

- l’observation d’une implantation de prairie à travers différentes techniques de semis

- l’optimisation de la fertilisation azotée et phosphopotassique

- l’observation de l’implantation racinaire d’une prairie multi-espèces

- l’adaptation de la hauteur de coupe en fonction des espèces à récolter

- le choix d’une espèce (fourragère, trèfle, vesces, pois fourragers) en fonction du contexte et de ses besoins

- l’adaptation du méteil en fonction de ses besoins

- l’évaluation du potentiel et des résistances des nouvelles variétés de céréales

- l’utilisation des cultures intermédiaires à vocation énergétique (CIVE)

- l’utilisation de différentes formes d’engrais organiques

- l’utilisation de techniques de désherbage alternatif

- l’observation de la diversification des filières (lin, féverole, pois)

- l’observation de l’intérêt d’un semis de lentilles après une interculture

- l’observation de l’intérêt d’une légumineuse associée aux céréales

- la sensibilisation à l’utilisation de la robotique en agriculture et l’utilisation du binage automatique (robot Naïo).

Loire Auvergne Agro a pu compter sur des experts spécialisés, tels qu’Arvalis, Cériences, EMC2, Semences de France, ainsi que ses propres techniciens, pour présenter l’ensemble de ces thématiques.

Après le succès de la thématique des fourragères, la prochaine plateforme devrait avoir lieu en 2024, sur le territoire des coopératives de l’Allier.

Christophe Soulis, Pierre Desgoutte, président de l’Ucal et Christophe Chavot, président d’Eurea.
Christophe Soulis, Pierre Desgoutte, président de l’Ucal et Christophe Chavot, président d’Eurea. - © Loire Auvergne Agro

Loire Auvergne Agro, un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) entre les coopératives de l’Allier, de la Loire et de la Haute-Loire.

Depuis la création du GIE en 2014, les acteurs de cette alliance se sont donné pour ambition d’occuper une position régionale majeure en matière d’expertise agronomique. Les équipes d’agronomes et les responsables de marché des deux groupes, Eurea et Ucal, mutualisent leurs compétences au service de l’agronomie, de l’expérimentation, de l’agriculture numérique et de l’approvisionnement. L’objectif étant d’assurer la performance des exploitations agricoles tout en considérant leurs spécificités géographiques.

De gauche à droite : Pierre, Marie-Christine et Christophe Soulis.
De gauche à droite : Pierre, Marie-Christine et Christophe Soulis. - © Loire Auvergne Agro

L’EARL des Pinsons accueille la plateforme agronomique

L’exploitation de la famille Soulis a vu le jour en 1978, lorsque Pierre Soulis et son père se sont installés. A l’origine, la ferme comptait 30 vaches laitières et 50 hectares. Aujourd’hui, l’EARL des Pinsons est une structure polyculture élevage laitier composée de 145 hectares et 70 vaches laitières. Le fils, Christophe Soulis, a repris la tête de l’exploitation depuis le 1er janvier 2022, suite au départ à la retraite de ses parents, Pierre et Marie-Christine Soulis, avec qui il était auparavant en GAEC.

La famille Soulis a toujours raisonné la conduite de son exploitation dans un objectif d’autonomie alimentaire. Elle n’a jamais perdu de vu l’aspect qualitatif des fourrages, dans une zone où les périodes de sécheresse sont récurrentes.

Cet objectif, atteint depuis quelques années, permet désormais de dédier un certain nombre d’hectares à la vente : foin de prairie ou luzerne, maïs ensilage, céréales ou échange céréales aliment, contractualisation d’une dizaine d’hectares en Blé CRC®, en partenariat avec Eurea Coop. Concernant le troupeau de race Prim’Holstein, il a été soigneusement sélectionné au fil des générations. L’exploitation a su trouver le bon équilibre par l’alliance d’une certaine rusticité tout en conservant ses souches originelles. L’apport d’une génétique a permis l’atteinte d’un potentiel élevé de productivité et la préservation de la MSU du lait.

L’accueil par le GAEC puis l’EARL des Pinsons de la plateforme agronomique de Loire Auvergne Agro depuis trois ans, a permis de conforter certains choix dans les habitudes de production de la structure. L’expérimentation a permis de valider l’intérêt des cultures luzerne/maïs ensilage pratiquées depuis 1972.

Le pôle expérimental Loire Auvergne Agro contribuera à répondre à la problématique des enjeux climatiques et économiques, au sein de l’environnement local, au travers du choix de certaines espèces ou par l’application d’itinéraires techniques différents.
- © Loire Auvergne Agro

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous