L'Allier Agricole 17 mai 2016 à 08h00 | Par M.Renaud

Dispositions réglementaires applicables à la gestion des haies

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’arrêté du 24 avril 2015 relatif aux règles de bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE) définit les règles applicables à la gestion des haies.

Celles-ci font partie de la surface admissible aux aides de la PAC mais elles sont, en contrepartie, protégées.

Définition :

Une haie est une unité linéaire de végétation ligneuse, implantée à plat, sur talus ou sur creux :

  • avec la présence d’arbustes et la présence possible d’arbres ou d’autres ligneux (ronces, genêts, ajoncs...) ;
  • avec une largeur maximum de 10 mètres, quelle que soit sa situation (entièrement sur l’exploitation ou mitoyenne), ne présentant pas de discontinuité de plus de 5 mètres.

Modalités d’entretien et de gestion des haies :

1) règles générales :

  • Les haies présentes sur l’exploitation doivent être maintenues ;
  • L’exploitation du bois et la coupe à blanc sont autorisées ainsi que le recépage ;
  • La taille des haies et des arbres est interdite entre le 1er avril et le 31 juillet.

2) cas soumis à autorisation préalable de la DDT

  • Le déplacement : l’arrachage et la ré-implantation ailleurs sur l’exploitation d’une ou plusieurs haies, de même longueur au total, est possible dans la limite de 2 % du linéaire de l’exploitation ou de 5 mètres (par campagne).

Au-delà du cas précédent, le déplacement de la haie est possible uniquement dans les cas suivants :

  • déplacement pour un meilleur emplacement environnemental de la haie (sur prescription par un organisme habilité) ;
  • haies présentes sur (ou en bordure) des parcelles transférées entre deux exploitations en vue d’un regroupement.

Dans ces situations, l’agriculteur devra au préalable solliciter l’autorisation de déplacer la haie en joignant des pièces justificatives.

Le remplacement, c’est-à-dire la destruction et la réimplantation au même endroit, est autorisé.

La destruction (suppression définitive) est possible uniquement dans les cas suivants :

  • création d’un nouveau chemin d’accès rendu nécessaire pour l’accès et l’exploitation de la parcelle, dans la limite de 10 mètres de large ;
  • création ou agrandissement d’un bâtiment d’exploitation ;
  • gestion sanitaire de la haie (éradication d’une maladie de la haie) ;
  • défense de la forêt contre les incendies (décision administrative) ;
  • réhabilitation d’un fossé dans un objectif de rétablissement d’une circulation hydraulique ;
  • travaux d’utilité publique (DUP).

 

Les autorisations sont à demander préalablement sur papier libre à la DDT.

L’ensemble de ces modalités sont vérifiées lors des contrôles sur place « conditionnalité » au titre des BCAE (Bonnes Conditions Agricoles et environnementales). En cas de non-respect de maintien de haies ou de modalités d’entretiens, les sanctions peuvent aller jusqu’à un non-paiement de l’ensemble des aides PAC pour la campagne contrôlée.

Les modalités d’entretiens et les sanctions liées aux contrôles sont consultables sur le site des services de l’État dans l’Allier : http://www.allier.gouv.fr rubrique politiques publiques/agriculture/conditionnalité

La Direction Départementale des Territoires se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire au 04 70 48 77 51 ou ddt-instruction-pac@allier.gouv.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui