L'Allier Agricole 22 avril 2014 à 16h27 | Par sophie giraud

En bio aussi, le Syvofa cherche des poulaillers

Quatrième bassin de production de volailles issues de l’agriculture biologique, l’Auvergne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © pamac

Depuis plusieurs années, le syndicat interprofessionnel des volailles fermières d’Auvergne (Syvofa) joue la carte de l’authenticité des produits fermiers et bio, arborant fièrement le slogan « la force de la nature ». L’image de l’Auvergne et de ses grands espaces collent parfaitement avec la dynamique qu’ont souhaité impulser les acteurs de la filière. En regroupant 10,4  du cheptel national, soit 820 000 têtes, l’Auvergne est devenue la quatrième région productrice de poulets de chair bio en France derrière les pays de la Loire, le Poitou-Charentes et l’Aquitaine.
« Nous avons la chance de disposer d’usines d’aliments, dont l’une est exclusivement dédiée au bio, et d’abattoirs à proximité de nos élevages », explique Bernard Devoucoux, éleveur de volailles bio à Broût-Vernet dans l’Allier et responsable de la section « bio » au Syvofa.

 

♦ Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'Allier Agricole n°956, daté du jeudi 24 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

« Nous n’avons pas l’intention, ni les moyens d’ailleurs, de casser les filières. Ce que nous voulons, c’est revoir les cahiers des charges pour que les éleveurs soient intégrés à la négociation »

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le chiffre de la semaine
297
producteurs recensés "Bio" dont 39 conversions en 2015 : 14 ateliers bovins viande, 13 ateliers grandes cultures, quatre ateliers légumes, deux ateliers Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), deux ateliers ovins, un atelier fruit et un atelier bovins lait.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui