L'Allier Agricole 12 mai 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Fabien Malavaud : « Conserver le patrimoine viticole »

L'association des anciens cépages de Saint-Pourçain a tenu son Assemblée générale au château de Chareil-Cintrat. Mise en lumière d'une cinquantaine de passionnés oeuvrant à la conservation des anciennes traditions.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le président, Fabien Malavaud, est un ancien animateur du syndicat des viticulteurs de Saint-Pourçain. Il est désormais vigneron sur la commune de Saulcet, au domaine de La Fontaine. Il a été élu en octobre 2020.
Le président, Fabien Malavaud, est un ancien animateur du syndicat des viticulteurs de Saint-Pourçain. Il est désormais vigneron sur la commune de Saulcet, au domaine de La Fontaine. Il a été élu en octobre 2020. - © Christian Bertrand

Ils sont une cinquantaine de membres à se retrouver, tout au long de l'année, au milieu des vignes se développant sur le petit coteau du château de Chareil-Cintrat. Le conservatoire des anciens cépages de Saint-Pourçain a vu le jour au début des années 1990 sous l'impulsion de vignerons passionnés par leur métier, dans le but de conserver le patrimoine viticole qu'il s'agisse des anciennes variétés ou des anciennes techniques de travail et d'entretien des vignes. « Le but étant de reconstituer le vignoble tel qu'il était à ses origines » précise Fabien Malavaud, président de l'association.

70 ares d'anciens cépages, 1 emploi

La parcelle de vigne, qui s'étend sur 70 ares, a été mise à disposition du Centre des Monuments Nationaux, propriétaire du château sis à proximité et des terres qui l'entourent. Quant au conservatoire, il fonctionne grâce au soutien financier de la communauté de communes Saint-Pourçain-Sioule-Limagne, de la commune de Chareil-Cintrat et du syndicat des vignerons de Saint-Pourçain. Grâce à ces appuis, l'association peut ainsi assurer le financement d'un emploi dédié, occupé depuis une quinzaine d'années par Stéphane Choron, formé à l'entretien ancestral de la vigne par un ancien président du conservatoire, Jean Deschatres. Le conservatoire dispose également, sur site, d'un local et de la cave du château.

Aujourd'hui, ce sont pas moins de quatorze cépages de vignes, dont dix de blanc et quatre de rouge, qui sont minutieusement cultivés à Chareil-Cintrat dont, les plus emblématiques sont le Tressailler et le Saint-Pierre-Doré, créés en Bourbonnais.

1 500 bouteilles commercialisées

À chaque saison, le conservatoire des anciens cépages commercialise 1 500 bouteilles de blanc « cuvée du conservatoire ». Les rouges, eux, sont réservés à la coopérative de Saint-Pourçain. « Nos bouteilles sont principalement écoulées par le bouche à oreille et par l'office de tourisme de Saint-Pourçain-sur-Sioule qui assure également des visites sur le site. A l'avenir, nous souhaiterions proposer également une cuvée en rouge » complète Fabien.

De nombreuses manifestations

Fort d'une équipe renforcée de passionnés, le conservatoire envisage l'avenir sereinement en s'associant à d'autres associations comme, par exemple, des « Pistons d'Or » lors d'une exposition étonnante de voitures et de motos le dimanche 5 juin prochain. Rendez-vous également le samedi 13 août pour fêter l'agriculture et le terroir dans la cadre du festival viticole et gourmand. « Chaque année nous proposons, le temps d'une demi-journée, une démonstration de greffage de vignes, en partenariat avec l'association des arboriculteurs de Saint-Pourçain » complète Fabien.

Fédérer les vignerons autour de la tradition

Le président du conservatoire des anciens cépages de Saint-Pourçain qui souhaite, depuis son élection, fédérer l'ensemble des vignerons du département : « Désormais, le bureau est à 100% composé de vignerons avec une moyenne d'âges de trente ans ».

Le prochain défit pour l'association, soutenu par la communauté de commune, sera celui de sa participation au concours organisé par l'association nationale des élus de la vigne et du vin qui a pour objet de mettre en avant les actions de préservation du patrimoine viticole.

Une trentaine de membres du conservatoire a répondu présent à l'assemblée générale qui s'est tenue le vendredi 29 avril dernier
Une trentaine de membres du conservatoire a répondu présent à l'assemblée générale qui s'est tenue le vendredi 29 avril dernier - © AA03
De gauche à droite : Quentin Billaud, vice-président, Fabien Malavaud, président et Céline Boutonnat, ancienne trésorière.
De gauche à droite : Quentin Billaud, vice-président, Fabien Malavaud, président et Céline Boutonnat, ancienne trésorière. - © AA03

Membres du bureau du conservatoire :

- Fabien Malavaud, président

- Christophe Chatet, vice-président

- Quentin Billaud, vice-président

- Loreine Tisserand, trésorière

- Jean Teissedre, secrétaire général

Le Conseil d'administration se compose de différents membres de droits, acteurs incontournables de la vie du territoire, ainsi que des membres de l'association qui ont voulu s'investir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,