L'Anjou Agricole 24 septembre 2020 à 10h00 | Par AA

Gérard Bourcier, cheville ouvrière de la filière porcine

A la tête du CRP Pays de la Loire depuis 2014, Gérard Bourcier quittera ses fonctions, vendredi 25 septembre. Retour sur ses années d’engagement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A la retraite, Gérard Bourcier n’aura bientôt plus de responsabilité dans la défense de la filière porcine. Mais il compte bien continuer à s’engager. Pour d’autres causes. « Je viens d’être élu délégué MSA et je fais aussi partie du conseil d’administration de la  maison de santé de Chaudron-en-Mauges. »
A la retraite, Gérard Bourcier n’aura bientôt plus de responsabilité dans la défense de la filière porcine. Mais il compte bien continuer à s’engager. Pour d’autres causes. « Je viens d’être élu délégué MSA et je fais aussi partie du conseil d’administration de la maison de santé de Chaudron-en-Mauges. » - © AA

« Je n’ai jamais été un chef de file », assume Gérard Bourcier, président du CRP Pays de la Loire depuis 2014. Pourtant, que ce soit au sein du syndicalisme ou de l’interprofession, ses valeurs de coopération et de mutualisme l’ont conduit à prendre de nombreuses responsabilités. Retraité depuis juillet 2020, il quittera ses fonctions au sein de l’interprofession porcine ligérienne, lors de l’assemblée générale du CRP Pays de la Loire.
  [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui