L'Allier Agricole 05 juin 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Grêle : "Les porcheries, les bâtiments et la fabrique d’aliments ont été dévastés"

Pierre Vernisse, agriculteur à Saint-Prix

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © AA03

« Nous n’étions pas sur place lorsque l’orage de grêle s’est abattu sur notre exploitation. Nous sommes arrivés vers une heure du matin et là c’est une très mauvaise surprise qui nous attendait. Les porcheries, les bâtiments et la fabrique d’aliments ont été dévastés. Nous approchons les deux hectares de toitures à refaire. Nous avons téléphoné aux pompiers le lendemain pour bâcher la maison. D’une hauteur importante, la fabrique d’aliment a demandé l’intervention d’une grande échelle, à deux reprises, pour être bâchée. Du côté de la porcherie, en urgence, nous avons bâché la partie réservée au post-sevrage. S’il vient à pleuvoir de nouveau, nous recouvriront également la maternité qui avait été mise en route le 31 décembre dernier. Qu’ils s’agissent des bovins ou des porcs, nous n’avons aucune solution pour les mettre à l’abri. Nos quatre véhicules ont également été endommagés avec des pare-brises cassés et des carrosseries bosselées. L’expert est passé. Un fonds a été débloqué par notre assurance pour refaire le toit de la fabrique d’aliment en urgence. La coopérative doit venir aspirer le grain dans les cellules qui ont pris l’eau. La toiture de la porcherie devrait être refaite par une équipe de Bretagne par l’intermédiaire de la coopérative de Cyrhio ».

- © AA03
- © AA03
- © AA03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,