L'Allier Agricole 13 avril 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Jeunes agriculteurs de l'Allier : Être fier d'être agriculteur en Bourbonnais !

C'est en la salle des fêtes du Vilhain, proche de la forêt de Tronçais, que les membres du syndicat ont choisi de se rassembler vendredi soir dernier à l'occasion de leur assemblée générale départementale.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les trente-neuf administrateurs des Jeunes Agriculteurs de l'Allier, autour de leur président, Cédric Fournier. Ils doivent se réunir le 11 avril prochain pour mettre en place un nouveau Bureau.
Les trente-neuf administrateurs des Jeunes Agriculteurs de l'Allier, autour de leur président, Cédric Fournier. Ils doivent se réunir le 11 avril prochain pour mettre en place un nouveau Bureau. - © JA03

Elles étaient nombreuses ces forces vives de l'agriculture bourbonnaise à être venues vendredi 1er avril au Vilhain dresser le bilan d'une agriculture dynamique et pleine d'espoir.

Une équipe cantonale Cérilly/Hérisson/Marcillat dynamique
Une assemblée générale départementale organisée en étroite collaboration avec les Jeunes Agriculteurs du canton de Cérilly/Hérisson/Marcillat présidé par Louis Laroche qui se félicite d'accueillir un rassemblement d'envergure départementale : « l'assemblée générale est un moment fort dans le fonctionnement de la structure syndicale. Tous les Jeunes Agriculteurs du département et de nombreux acteurs du secteur agricole sont invités à participer à ce moment d'échange. C'est pour nous l'occasion de faire le bilan de l'année 2021, mais aussi et surtout de travailler des propositions pour l'avenir ».
Une structure locale, composée de vingt-quatre adhérents, laquelle Louis est appuyé dans sa gestion par Denis Porte, vice-président et Adrien Vermeersch, secrétaire et trésorier. À leurs côtés, une équipe dynamique, motivée, renforcée par Cédric Olivier, Mickaël Guillemard, Carine Giraud et Loren Leverrier, tous administrateurs représentant le canton au sein du conseil d'administration des Jeunes Agriculteurs de l'Allier.
« Le canton est animé par une équipe dynamique et motivée. Chaque année, nous organisons un concours de labour cantonal et des repas. Nous avons aussi accueilli Terr'en Fête, la finale départementale de labour, en 2020 » ajoute Louis Laroche.

Retour sur Terr'en Fête 2020
Les Jeunes Agriculteurs du canton de Cérilly-Hérisson-Marcillat-en-Combraille avaient accueilli sur leur territoire l'édition 2020 de Terr'en Fête pour deux journée d'échange et de convivialité.
« Pendant plusieurs mois, notre équipe s'est réunie afin de préparer au mieux cet événement. Grâce à leur implication et leur énergie, les membres ont pu offrir une belle manifestation malgré un contexte sanitaire particulier » précise Louis Laroche. Les festivités qui avaient commencé par le concours de labour cantonal, suivies d'une soirée burger du terroir. Le dimanche, plusieurs animations avaient été proposées avec, notamment, des démonstrations d'engins agricoles, de chiens de troupeau et une mini-ferme.  

L'Allier, premier département agricole d'Auvergne-Rhône-Alpes
Une assemblée générale durant laquelle un point sur le poids de l'agriculture dans l'Allier a été dressé par Cédric Fournier, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier : « le département de l'Allier compte 4356 exploitations d'une SAU moyenne de 110 hectares. La SAU totale du département est de 479 406 hectares pour un cheptel total de 475 540 têtes ».
Le département de l'Allier reste le premier quant à sa SAU, sa surface en céréales, oléagineux et protéagineux mais aussi le premier en surface de prairie et en effectif d'animaux.

Une organisation départementale structurée
Les Jeunes Agriculteurs de l'Allier, comptant 185 adhérents dont 101 installés, se structurent autour de douze équipes locales, de douze membres du Bureau et quarante-deux administrateurs, tous âgés d'au maximum 38 ans. « Nous nous réunissons onze fois dans l'année afin d'évoquer nos actions syndicales, qu'il s'agisse des problématiques de l'installation, des actualités agricoles ou de la communication autour de nos métiers » explique Cédric Fournier.

Renouveler les générations en agriculture
Une assemblée générale qui a permis de dresser un bilan riche d'activités tout au long de l'année écoulée. Des Jeunes Agriculteurs particulièrement mobilisés pour favoriser l'installation des jeunes en agriculture. Plusieurs rendez-vous autour de ce thème ont eu lieu en 2021 : l'inauguration en octobre de l'exploitation de Claude Lassot lors de la « Journée Nouvel Installé », le témoignage de Florian Barichard au lycée agricole de Neuvy et de Jérôme Lapendrie auprès des élèves de la MFR de Saligny-sur-Roudon ou encore celui de Flavian Meunier sur son exploitation d'Yzeure. Sans oublier ceux d'Adrien Vermeersch et de Bertrand Dubost au lycée agricole de Durdat-Larequille et celui de Mathieu Olivier sur son exploitation de Buxières-les-Mines.
Autre grand projet conduit par les Jeunes Agriculteurs de l'Allier, celui de la rédaction de la charte départementale à l'installation lancée au début de cette année 2022.
Les Jeunes Agriculteurs de l'Allier qui participent au groupe RGA régionale autour de la construction de la grille DJA, du plafond Vivea, des déchéances DJA, de la certification professionnelle CREA, de la Pac 2023-2027 et de l'Aita.
L'Allier a reçu le 2 décembre dernier la session régionale de l'installation à Taxat-Senat suivie de la visite de l'exploitation de Thomas Chavenin et de Baptiste Voyon. Une journée accompagnée d'une seconde, le lendemain, et du témoignage de Ludovic Daubannay à Ébreuil.

Défendre la profession
Une action syndicale appuyée tout au long de l'année et une vigilance accrue animent chaque Jeune Agriculteur. Mobilisés dès qu'il le faut, aux côtés de la FNSEA, notamment en janvier 2021, pour un contrôle des prix qui doivent être rémunérateurs pour les producteurs avec un tour des rayons des grandes surfaces en compagnie de leurs responsables. La loi Égalim qui mobilise face aux contraintes administratives comme le 10 mars devant la préfecture de l'Allier mais aussi, le même jour, par la plantation d'une haie devant la DDT de l'Allier. Une mobilisation au-delà du département, comme, par exemple, lors de la mobilisation à Clermont-Ferrand le 25 mars.
Les aléas climatiques ont été aussi, nombreux et ont particulièrement touché les exploitations agricoles dans le département de l'Allier. Les calamités agricoles liées aux dégâts provoqués par de violents orages à l'Est du département ayant été constatés par les Jeunes Agriculteurs le 23 juin 2021. « N'oublions pas non plus le travail de fond qui mobilise notre équipe tout au long de l'année à travers des rencontres et des courriers en direction du ministre de l'agriculture, des sénateurs, des députés et du préfet autour de thèmes variés tels que les zones vulnérables, la loi Égalim, les calamités agricoles, la gestion de l'eau, les filières, les intrusions dans les élevages et bien sûr la Pac » ajoute Cédric Fournier.

Former et communiquer
Les JA proposent des formations « chien de troupeaux » et « chiens de protection » tout au long de l'année et communiquent sur la profession d'agriculteurs dès que les occasions se présentent, lors d'événements phares comme la Pause Fermière à Saint-Pourçain-sur-Sioule fin juillet et Terr'en Fête en septembre.

La salle des fêtes du Vilhain a fait le plein pour l'assemblée générale départementale.
La salle des fêtes du Vilhain a fait le plein pour l'assemblée générale départementale. - © JA03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,