L'Allier Agricole 08 avril 2014 à 08h00 | Par M.Renaud

Jeunes agriculteurs - L’installation : une priorité absolue

Les bons chiffres de l’installation en 2013 (65 installations aidées) donnent au Syndicat Jeunes agriculteurs de l’Allier des raisons de croire dans les générations futures. Retour sur l’assemblée générale du 3 avril dernier à Neuvy.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

«2014 est une année de transition ». Pour illustrer le flou dans lequel se sont trouvés les candidats à l’installation en ce début d’année, les incertitudes inhérentes à la nouvelle PAC ou encore la loi d’avenir, Mickaël Randoin, président des Jeunes agriculteurs de l’Allier, a préféré mettre les formes. À l’occasion de l’assemblée générale du Syndicat, le jeudi 3 avril dernier à Neuvy, ces trois sujets ont été au cœur des débats.


Le « patinage » des dossiers installation

Dans le cadre de la nouvelle PAC, ce sont les Régions qui ont maintenant la tâche de statuer sur les questions d’installation. Problème, ces dernières n’avaient pas anticipé les changements et ont tardivement délivré aux services de l’Etat départementaux cette fonction. « Cela met toujours un peu de temps à se mettre en place en début d’année, confie Richard Moine, secrétaire de la Chambre d’agriculture en charge des questions sur l’installation. Mais nous n’avions jamais vu une telle période de latence. Nous avons donc fait passer les dossiers en off en CDOA (Comission départementale d’orientation agricole) avant qu’ils ne soient officiellement validés le 28 mars ». « Trois mois pour valider treize dossiers, c’est très long, déplore Mickaël Randoin. L’installation des jeunes est-elle vraiment une priorité ?» La question est ouverte.

♦ Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'Allier Agricole n°954, daté du jeudi 10 avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

« Nous n’avons pas l’intention, ni les moyens d’ailleurs, de casser les filières. Ce que nous voulons, c’est revoir les cahiers des charges pour que les éleveurs soient intégrés à la négociation »

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le chiffre de la semaine
297
producteurs recensés "Bio" dont 39 conversions en 2015 : 14 ateliers bovins viande, 13 ateliers grandes cultures, quatre ateliers légumes, deux ateliers Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), deux ateliers ovins, un atelier fruit et un atelier bovins lait.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui