L'Allier Agricole 26 juin 2014 à 08h00 | Par M.Renaud

La 5e école des responsables agricoles va ouvrir ses portes

Pour François-Xavier Chabrat, la prise de responsabilités est un choix qui lui permet de s’aérer l’esprit et de s’ouvrir aux autres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Àforce de rester chez soi, on finit par ne plus savoir où l’on habite. Ceci, François-Xavier Chabrat, éleveur installé en Gaec avec son père Jean-Marc à Marcillat-en-Combraille, l’a bien compris. Membre d’une troupe de théâtre sur sa commune, administrateur Groupama de son canton et co-président de l’association Énergie 3D (*), le rapport aux autres est, pour lui, source d’épanouissement.

Détricoter les préjugés

Rencontrer de nouvelles têtes, se remettre les idées en place et casser les a priori qu’il s’était lui-même bâtis durant des années : voilà ce que François-Xavier retiendra de la formation des responsables qu’il a suivie l’année dernière. « J’ai d’abord apprécié de pouvoir échanger en profondeur avec des exploitants venus d’autres coins du département et travaillant dans d’autres productions. Chez soi, on a tous tendance à se laisser bercer par des idées préconçues sur les autres productions. En discutant, on se rend compte qu’on est tous agriculteurs avant tout et qu’il est toujours préférable de se serrer les coudes que de se tourner le dos ».

Prendre du recul

Autre point positif pointé par celui qui est aussi membre de la section bovine de la FNSEA 03 : l’apprentissage d’une méthodologie de réfléxion servant à facilier la prise de décision : « On nous apprend à analyser et à retirer les éléments importants d’un dossier ou d’une situation. Il s’agit d’en analyser les forces, les faiblesses, les opportunités et les craintes. Cela aide à nuancer notre vision à avoir plus de recul. » L’exploitant exerce aujourd’hui souvent cette astuce afin de dénouer des situations aussi bien professionnelles que personnelles.

La Pac, ciment de l’Europe

Enfin, le voyage à Bruxelles a été particulièrement apprécié par l’éleveur qui voit en ces deux jours une « piqûre de rappel bien utile pour faire le point sur le fonctionnement des institutions européennes ». Le voyage s’étant déroulé début 2013 en pleines tractations sur le budget de la prochaine Pac, François-Xavier constatait que « tout n’est qu’affaire de compromis tant chacun défend ses positions. Il est également toujours bon de redécouvrir à quel point « la politique agricole est, depuis toujours, le ciment de l’Europe ».


(*) L’association Énergie 3D se compose d’une quarantaine d’éleveurs de l’Allier et du Puy-de-Dôme. Après avoir, ensemble, travaillé sur l’installation de plusieurs aménagements photovoltaïques, le groupe travaille aujourd’hui sur d’autres thématiques diverses (méthanisation, achat groupé d’aliments...).

Depuis 2008, quatre stages ont été réalisés permettant aux responsables agricoles (futurs ou en poste) de disposer des éléments nécessaires pour exercer au mieux leurs mandats. La prochaine session se déroulera sur onze jours de novembre 2014 à mars 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'actualité en bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Nous n’avons pas l’intention, ni les moyens d’ailleurs, de casser les filières. Ce que nous voulons, c’est revoir les cahiers des charges pour que les éleveurs soient intégrés à la négociation »

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le chiffre de la semaine
297
producteurs recensés "Bio" dont 39 conversions en 2015 : 14 ateliers bovins viande, 13 ateliers grandes cultures, quatre ateliers légumes, deux ateliers Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), deux ateliers ovins, un atelier fruit et un atelier bovins lait.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui