L'Allier Agricole 26 septembre 2018 à 13h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

La Chambre et le département ensemble sur le Sommet

C’est une première. Le Conseil départementale de l’Allier a décidé de renforcer sa présence auprès des éleveurs bourbonnais en collaboration avec la Chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, Claude Riboulet, président du Conseil départemental de l’Allier et Jean Laurent, délégué à l’Agriculture au Conseil départemental.
Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, Claude Riboulet, président du Conseil départemental de l’Allier et Jean Laurent, délégué à l’Agriculture au Conseil départemental. - © AA

Le Département et la Chambre d’agriculture de l’Allier font sommet commun

Habitué à se déplacer au Salon de l’agriculture de Paris, le Conseil départemental de l’Allier, par l’intermédiaire de son président, Claude Riboulet, a décidé de changer en partie son fusil d’épaule en renforçant sa présence au Sommet de l’Élevage qui s’ouvre mercredi prochain. « Finalement, qui touche t-on au Salon de l’agriculture de Paris si ce n’est les parisiens ? Nous voulons parler à nos agriculteurs et à nos éleveurs. Le Sommet de l’Élevage réunit 70 % de professionnels. Aller à leur rencontre c’est leur montrer que l’Allier est fier de ses ambassadeurs agricoles ».

Convention commune pour faire valoir l’agriculture bourbonnaise

« Voilà un signal fort envoyé aux éleveurs de l’Allier, a confirmé Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture, qui se réjouit de ce nouveau partenariat. N’oublions pas que le secteur agricole occupe, dans l’Allier, 4,9 % de la population active contre 2,4 % au niveau national. Quotidiennement, 9 763 personnes participent aux travaux d’exploitations agricoles du Département (recensement 2010, Ndlr.) Et dans la situation actuelle, nos agriculteurs ont besoin de sentir que les institutions sont derrière eux. Peut-être pourrons-nous faire stand commun l’an prochain ? ».

Pour cette année, les deux institutions prévoient d’ores et déjà de faire un pot commun mercredi 3 octobre sur le stand de la Chambre d’agriculture. L’occasion, aussi, de signer une convention commune pour le soutien de trois actions : le développement de l’agriculture biologique par le finalement d’un technicien spécialisé, l’animation de la filière diversification agricole et l’animation de la bourse à l’emploi et la promotion des métiers agricoles.

Soutenir la diversification,un enjeu de développement pour demain

La question de la diversification s’inscrit en effet au coeur des préoccupations des élus. « C’est une solution que nous conseillons à nos agriculteurs, souligne Patrice Bonnin. Ce sont des compléments de revenus non négligeables pour qui ose se lancer ». En 2017, pas moins de 30 projets ont été accompagnés par la Chambre, de l’étude de la faisabilité du projet, à l’organisation de formations, en passant par l’animation du réseau de distribution, dont certains sont de mieux en mieux implantés, comme « Bienvenue à la ferme » (72 adhérents en 2018) et les « marchés de producteurs de pays » (20 ont été organisés en 2018). Le Conseil départemental de son côté a élargi son intervention en faveur de la diversification agricole en juin 2017. En plus des projets éligibles au Feader et cofinancés avec la Région (qui permettent d’aider à financer des projets de modernisation d’exploitations agricoles entre 10 000 et 30 000 euros), le Département intervient seul sur des projets relevant de la création/développement : ateliers découpe, fromagerie, création d’activité de maraîchage, développement de centres équestres (comme une autre diversification possible). Le taux d’aide moyen peut monter jusqu’à 40 %.

Développer les débouchés en restauration collective

Autre travail en commun entre le Département et la Chambre, le développement du réseau Agrilocal. Le principe est simple, un site internet agrilocal03.fr qui permet d’offrir aux éleveurs, maraîchers et autres producteurs locaux, de nouveaux débouchés dans la restauration collective, notamment dans les collèges bourbonnais. La plateforme compte déjà 85 acheteurs utilisateurs dont 33 collèges, 27 communes ou communautés de communes et cinq maisons de retraite…

Venez à a rencontre de la chambre d’agriculture de l’Allier

Comme chaque année, la Chambre d’agriculture de l’Allier sera présente sur le Sommet de l’Élevage.

Rendez-vous Hall 3, Allée A, Stand 33.

 

Les professionnels de la Chambre d’agriculture seront à l’écoute des éleveurs pour les rencontrer, échanger, être à leur écoute et les conseillers.

Par ailleurs, venez profiter du traditionnel pot de la Chambre mercredi 3 octobre à 17h. Pour la première fois, en partenariat avec le conseil départemental, représenté par son président, Claude Riboulet et bien sûr avec la présence de Pascal Langevin, président du Herd Book Charolais.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui