L'Allier Agricole 06 juin 2012 à 14h18 | Par AA

La fidélité des acheteurs passe par la qualité

Les adhérents du Gapac se sont réunis pour leur 33e assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gapac

Jeudi 22 mai Christophe Madet, président du Groupement d’agneaux de plein air du centre, et son conseil d’administration ont invité les sociétaires de l’OP à se retrouver pour participer à l’assemblée générale de la coopérative au lycée agricole de Neuvy.

La réunion a débuté par un exposé de Christian Mage, sur le parasitisme ovin et la présentation d’un nouveau produit, l’œstrocure, mis en marché par les laboratoires Bayer. Puis le docteur Bouchant du Cabinet vétérinaire de Cressanges, vétérinaire conseil du Gapac, a donné les dernières informations connues sur le virus Schmallenberg.

Une productivité numérique tout à fait acceptable

Bernard Béraud aidé de Marie-Laure Sauvant, la toute nouvelle technicienne du Gapac (lire ci-contre), a fait une synthèse de tous les appuis techniques des adhérents pour reconstituer « l’exploitation Gapac 2011 ». La productivité numérique qui se situe à 1,25 est tout à fait acceptable, d’où un nombre d’agneaux vendus en augmentation par rapport aux années précédentes (plus de 30 000 agneaux finis) à un prix moyen sur l’année de 112,31 €, soit 7 € de plus qu’en 2010. Il est rappelé que le prix payé par les clients est reversé intégralement à l’adhérent.

Le Gapac, acteur de la filière ovine, est capable de proposer toute l’année des agneaux de boucherie, label ou non, des agneaux maigres, des reproducteurs mâles et femelles, des brebis et béliers de réforme, de la laine. Il vient en complémentarité et non en concurrence des autres régions françaises de production. Localement, le groupement fournit des agneaux dans les démarches Label Rouge « A.F.B. : Agneau fermier du Bourbonnais » et « A.C.F. : Agneau cœur de France ».

La coopérative a su fidéliser les acheteurs grâce à la qualité des agneaux produits par les adhérents et nous serons encore plus forts si d’autres éleveurs intègrent notre structure.

Service aux éleveurs

Le Gapac continue de rendre service à ses éleveurs à savoir : la commercialisation de toute leur production, les notifications des mouvements par lots d’animaux, l’appui technique, les conseils techniques et sanitaires, l’élaboration des dossiers de demandes d’aides, l’organisation d’une semaine portes ouvertes intra-Gapac chez les sélectionneurs adhérents pour l’achat de reproducteurs par les éleveurs adhérents, l’évolution du site internet avec informations diverses et résultats des ventes et règlements des adhérents inscrits, assurance groupe « chiens errants » …


 

Le président, Christophe Madet, présentait Marie-Laure Sauvant, nouvelle technicienne au Gapac. Fille de moutonnier de la Haute-Loire, titulaire d’un BTS « Production animale » et  d’une licence « Suivi global de l’élevage et transformation des produits animaux », elle a, depuis le 2 mai, enfilé ses bottes et parcourt les élevages du Gapac.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'actualité en bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Nous n’avons pas l’intention, ni les moyens d’ailleurs, de casser les filières. Ce que nous voulons, c’est revoir les cahiers des charges pour que les éleveurs soient intégrés à la négociation »

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le chiffre de la semaine
297
producteurs recensés "Bio" dont 39 conversions en 2015 : 14 ateliers bovins viande, 13 ateliers grandes cultures, quatre ateliers légumes, deux ateliers Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), deux ateliers ovins, un atelier fruit et un atelier bovins lait.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui