L'Allier Agricole 17 avril 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

La méthanisation, l’énergie verte issue de l’agriculture

Un méthaniseur par injection a vu le jour sur la commune de Besson. Un projet collectif porté par des agriculteurs soutenus par GRDF, les collectivités dont le SDE03.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Yannick Bel, Corentin Collas, Bruno et Emmanuel Merle et Jean-Paul Vanhasselaar, tous associés au sein de la la SAS Besson Bio Energies, satisfaits de voir aboutir un projet qu’ils portent depuis plusieurs années.
Yannick Bel, Corentin Collas, Bruno et Emmanuel Merle et Jean-Paul Vanhasselaar, tous associés au sein de la la SAS Besson Bio Energies, satisfaits de voir aboutir un projet qu’ils portent depuis plusieurs années. - © AA03

À l’initiative d’un groupement d’agriculteurs, cette unité de production d’énergie fonctionne grâce aux déchets agricoles issus de leurs exploitations. C’est Bruno Merle, l’un des associés, qui en a eu l’idée : « ce processus de production d’énergie est ancien. Aujourd’hui, il permet à des jeunes de reprendre des exploitations car il assure une sécurisation des revenus. Les responsables politiques et, plus largement, le monde rural doivent véritablement s’en emparer ». Un projet d’ampleur demandant un investissement de 4.5 millions d’euros impossible à assumer seul. Bruno en a parlé autour de lui, auprès de ses confrères agriculteurs. Il réussit à en convaincre quatre avec lesquels il s’associe pour former la SAS Besson Bio Energies. Ainsi, ensemble, ils ont pu rassembler les fonds nécessaires et, en additionnant les surfaces de productions de leurs exploitations, soit 1200 hectares, assurer l’alimentation en effluents d’élevage et en déchets de céréales de l’unité de méthanisation qui a vu le jour il y a environ un an, au début de l’année 2021.

Répondre aux défis de la transition énergétique
Un projet soutenu par GRDF qui voit en lui une véritable réponse aux défis de la transition énergétique pour un département rural tel que l’Allier où l’agriculture occupe une place de choix comme l’explique David Pinheiro, directeur délégué territorial GRDF pour l’Allier et le Puy-de-Dôme : « Il y a un formidable potentiel de gisements agricoles qui peuvent être méthanisables. Le biométhane est une énergie renouvelable qui pallie l’utilisation de l’énergie fossile. Nous répondons donc évidemment présents en tant que soutien à toute une filière en facilitant les démarches des porteurs de projets. Ensemble, nous pourrons ainsi accélérer la transition énergétique tout en participant à l’économie rurale ».

Une avance financière remboursable
Afin de répondre aux objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique, à savoir la production d’au moins 10% de biogaz d’ici à 2030, ce type de projet reçoit le soutien financier des collectivités comme le confirme Bertrand Lenoir, directeur du Syndicat Départemental d’Energie de l’Allier (SDE03) : « Qu’il s’agisse de banques publiques d’investissement, de l’Ademe, des fonds Feader, de la caisse des dépôts et de bien d’autres, les soutiens sont variés. Nous-mêmes, SDE03, nous soutenons et accompagnons les agriculteurs qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la méthanisation en proposant une avance financière remboursable de 200 000 €. En échange, nous attendons du porteur de projet qu’il partage son expérience par le biais de visites et d’opérations de communication comme le fait la société de Besson ».
Le SDE03 qui assure aussi l’étude, en amont, des possibilités de raccordements aux réseaux d’énergie.

Une énergie verte
Produisant jusqu’à 14 191 MWh chaque année, le méthaniseur de la SAS Besson Bio Energies permet désormais d’alimenter l’équivalent de la consommation annuelle de
2 200 logements utilisant le gaz pour leur chauffage. Un constat dont se félicite David Pinheiro : « L’accès à une énergie verte, produite à seulement quelques kilomètres de l’agglomération moulinoise participe à une économie énergétique moins dépendante et il me semble essentiel de prendre le virage vertueux que nous offre cette ressource en énergie ! ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,