L'Allier Agricole 22 août 2018 à 15h00 | Par Brasseurs de France

La micro-brasserie, effet de mode ou filière en devenir ?

« L'orge est le corps de la bière, l'eau en est le sang, le houblon en est l'âme, et la levure est à l'origine de son esprit ». Quatre ingrédients, il n'en faut pas davantage pour fabriquer une bière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Orge, houblon, eau et levure, il n'en faut pas plus pour faire une bonne bière (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.)
Orge, houblon, eau et levure, il n'en faut pas plus pour faire une bonne bière (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.) - © FOTOLIA

Il existe près de 300 variétés de houblons, des centaines de malts différents et plusieurs dizaines de levures. À cela, il est possible d'associer des épices, des fruits ou autres ingrédients (miel, alcools divers...). La fabrication de la bière est donc loin d'être une simple cuisine.

Pourtant, le nombre de micro-brasserie dans la région Aura ne cesse de croître. La plupart sont le fait de reconversion professionnelle tandis que d'autres sont entre les mains de brasseurs de formation. Toutes surfent et profitent de l'engouement des consommateurs pour la bière. La boisson artisanale s'invite aujourd'hui dans les dégustations, sur les tables des grands-chefs et dans les caves avec toute la modestie qui la caractérise.

Dans le Massif central, la production de bière artisanale s'élève à 100 000 hl. Malheureusement, l'approvisionnement en matière première au coeur de la région fait défaut à la production. La récente ouverture dans le Puy-de-Dôme de la première malterie d'Auvergne s'annonce d'ores et déjà comme une promesse de rattachement territorial. Une nouvelle filière se profile à l'horizon...

Retrouvez l'intégralité de notre dossier micro-brasserie dans notre journal L'Allier Agricole N°1182.

Dictionnaire de la bière

Contrairement au vin, le vocabulaire de la bière est méconnu et bien moins évident puisqu'il n'hésite pas à mélanger mots français et anglais.

Florilège Altbier : bière de fermentation ouverte (levures « sauvages ») et de maturation à froid (entre 0 et 8 degrés durant 3 à 8 semaines).

Bière d'Abbaye : brassée par des laïcs selon des recettes dit-on de moines.

Bière Trappiste : bière foncée, assez forte, nourrissante et produite par les moines de l'ordre cistercien, les trappistes (Belgique et Hollande).

Brew-pub : bar produisant sa propre bière ou hébergeant une micro-brasserie.

Cervoise : bière de fermentation haute, brassée avec des épices, des plantes aromatiques et du miel.

India-Pale-Ale (IPA) : bière d'origine anglaise très houblonnée à l'amertume prononcée ; développée au XVIIIe siècle pour approvisionner les troupes coloniales britanniques en Inde.

Pils : bière blonde limpide de fermentation basse, la plus consommée dans le monde.

Stout : bière très brune (presque noire), houblonnée, élaborée à partir de malt très torréfié auquel on ajoute un peu d'orge grillé non malté. Prisée en Irlande, son goût mi-réglisse mi-caramel est très caractéristique.

Milk-stout : semblable à une bière stout mais dans laquelle des ferments lactiques ont été rajoutés donnant une texture plus crémeuse.

Zythologue : l'homologue de l'oenologue.

 

Brasseurs de France

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Thomas (34) | 23 août 2018 à 09:16:51

Bonjour l'allier agricole. Petite information à corriger, le milk stout n'est pas avec des ferments lactiques mais bien au contraire avec du lactose, qui est un sucre non fermentescibles apportant une certaine douceur à la bière. Aussi, à priori la cervoise n'est pas forcément une bière puisqu'elle peut-être brassée sans houblon. Or, la désignation de bière oblige à intégrer du houblon dans le recette. Pour finir, le raccourci sur l'IPA est un peu grotesque. Je vous invite à consulter ce dossier qui explique pourquoi l'histoire des colonies en Inde n'est pas forcément vraie : https://www.happybeertime.com/blog/2014/07/30/hip-hip-ipa/

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui