L'Allier Agricole 25 mai 2016 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

La recherche sacrifiée sur l'autel de l'austérité

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un projet de décret a été présenté en commission des finances de l'Assemblée nationale, mercredi 18 mai, annulant 256 millions d'euros de crédits sur la mission « recherche et enseignement supérieur ». La commission devait se prononcer sur ce texte ce mardi. Dans une tribune, publiée par « Le Monde », sept Prix Nobel et une médaille Fields (une récompense équivalente pour les mathématiques), dénoncent « un coup de massue » et décrivent des mesures qui « s'apparentent à un suicide scientifique et industriel ». Les principaux organismes de recherche que sont le CEA, le CNRS, l'INRA ou encore l'Inria pourraient ainsi voir leur budget amputé de 134 millions d'euros.

Une hérésie pour les scientifiques que devraient accélérer « le décrochage de la France vis-à-vis de ses principaux concurrents dans l'espace mondialisé et hautement compétitif de la recherche scientifique ».

Et que dire de l'objectif des 3% du PIB dans les dépenses de R&D fixé par la stratégie Europe 2020 ? Avec ce type de mesures, il est certain qu'il a du plomb dans l'aile.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui