L'Allier Agricole 16 mai 2017 à 08h00 | Par M.Renaud

Le GDS poursuit sa mission de servir l’élevage

A l’occasion de sa « journée sanitaire », le GDS de l’Allier célébrait son soixantième anniversaire et inaugurait officiellement ses nouveaux locaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Fini les places de parking introuvables, les escaliers interminables et le dédale des couloirs, place à un bâtiment de plain-pied, vaste et fonctionnel. Depuis plusieurs mois maintenant, le Groupement de défense sanitaire de l’Allier a quitté ses bureaux du centre-ville de Moulins pour s’installer au 22, route de Souvigny, La Tuilerie à Neuvy. Emmenant avec lui la Fédération des groupements d’employeurs de l’Allier, le Contrôle laitier de l’Allier et Farago Allier/Puy-de-Dôme.

- © AA

La lutte contre les maladies animales exige rigueur et persévérance

Mercredi 10 mai dernier, à l’occasion de sa « Journée sanitaire », le GDS faisait une pierre deux coups en inaugurant officiellement ses nouveaux locaux et en célébrant son soixantième anniversaire. Le bon moment pour Franck Monce de rappeler que « pendant plus de soixante ans, les éleveurs ont su mené à bien les luttes contre le grands fléaux de l’élevage », comme la brucellose, le varron ou la tuberculose. « C’est pour cela qu’il nous faut veiller à la non résurgence des maladies du passé tout en assainissant nos élevages des pathologies pénalisantes et maîtrisables collectivement (…) La lutte contre les maladies animales exige rigueur et persévérance (…) La réalisation de notre objectif passe par la lutte indéfectible contre l’ensemble des maladies affectant nos élevages. Après les luttes sanitaire, vient le temps de la vigilance et de la prévention collective ».

- © AA

Partenariat

Pour cette journée, la cour du GDS était ouverte à de nombreuses organisations telles que la Chambre d’agriculture de l’Allier, les Jeunes agriculteurs de l’Allier, le Groupement technique vétérinaire de l’Allier (GTV03), le laboratoire Eurofins, l’Acel ou encore Sicagieb. « L’action sanitaire trouve son efficacité dans le partenariat entre la DDCSPP, les vétérinaires praticiens et leur GTV, les éleveurs et leur GDS accompagné de l’ensemble des Organisations professionnelles agricoles (OPA) du département impliquées dans le sanitaire. Ainsi, le GDS poursuit sa mission de servir l’élevage ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui