L'Allier Agricole 30 mai 2018 à 10h00 | Par M.Renaud

LE GRAND CHAMBARDEMENT DE LA MOTHER REGULATION

En vigueur depuis le 1er janvier 2018, le règlement européen 167/2013 partie intégrante de la Mother regulation, impose l'intégration d'équipements liés à la sécurité sur les tracteurs nouvellement conçus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © NEW HOLLAND

Voici un règlement européen qui bouleverse en profondeur les règles des matériels de transport en agriculture. Son nom : la mother regulation édicte six directives dont le règlement européen 167/2013. « L'idée de ce règlement, entré en vigueur en début d'année 2018 est de procéder à une harmonisation européenne en matière d'homologation des engins agricoles », résume Christophe Chapuis, formateur en maintenance à la MFR de Limoise (03). Dimension, poids, sécurité en cabine, visibilité, éclairage, code de la route, sécurité du freinage, remorques,... Ce règlement ne laisse rien au hasard. Pour laisser le temps aux constructeurs de se mettre à jour, ce règlement ne devrait pas être appliqué avant 2022, date butoir à laquelle tout système simple ligne hydraulique sera interdit.

Normalisation de l'environnement cabine tracteur
« En fait, on reprend un peu ce qui existe dans les travaux publics (TP) en voulant instaurer de nouvelles façons de tester et de valider les structures. Les normes ROPS  et FOPS (1) existent déjà en agricole, seulement c'est le mode de test et de validation des structures de cabines qui sera renforcé Les tracteurs nouvellement homologués doivent donc proposer des équipements anti-versement et anti-chute d'objets grâce à des tubes métalliques autour des ailes ». Les tracteurs doivent également présenter un nouveau dispositif de signalétique et la vision dans les cabines ne doit plus présenter aucun angle mort.

Normalisation de l'environnement véhicule tracté
Un peu à la manière des semi-remorques, l'ensemble du véhicule doit être protégé : « Les surfaces externes latérales du véhicule ne doivent pas présenter de parties susceptibles d'accrocher les piétons, les cyclistes ou motocyclistes. De même, les parties pointues ou tranchantes pouvant blesser sont interdites ».


De nouvelles exigences sur le freinage
Là encore, cette nouvelle réglementation est complexe. Elle impose la double ligne obligatoire sur les tracteurs et les véhicules tractés. Pour répondre aux exigences de la norme, les engins doivent recevoir un double circuit de freinage, qu'il soit hydraulique ou pneumatique. « Le freinage double ligne, obligatoire à court terme sur les tracteurs comme sur les matériels tractés, est connu aujourd'hui sur les freins à air. Cette technologie est largement répandue dans des pays comme l'Allemagne. D'ailleurs, les industriels d'Outre-Rhin s'investissent beaucoup dans les groupes de travail européens pour inspirer les futures législations. Cependant rien n'empêche d'autres constructeurs de développer un frein double ligne en technologie hydraulique ».  Ce système permet surtout de sécuriser le transport dans le cas où le premier système de freinage cesse de fonctionner, le second prend le relais.

La double conduite obligatoire en 2022
Quant au choix de l'hydraulique ou du pneumatique, cela va avant tout dépendre de sa production et de sa région. « Si la remorque possède déjà un système de freinage pneumatique, aucun problème. Le dispositif prévoit d'ores et déjà une double conduite, donc pas de modification, et est compatible avec les tracteurs actuels ou anciens existants déjà équipés en double ligne pneumatique. Cependant, ceux qui utilisent des bennes à freins hydrauliques, simple conduite, devront obligatoirement installer le kit d'adaptation, doublant le nombre de circuits s'ils veulent continuer à circuler et surtout pour que la remorque soit compatible avec leur tracteur, s'il est récent ».  Il reste la possibilité d'installer sur une ancienne remorque un kit de transformation hydraulique simple ligne/double ligne. Ensuite, une remorque simple ligne hydraulique est compatible avec les tracteurs 2018 double lignes hydrauliques dit « intelligent ». « Mais quoi qu'il en soit, ce système est transitoire car il sera tout de même banni en 2022 ». À noter que les anciens tracteurs simple ligne hydro (avant mother regulation) pourront tracter des remorques neuves double ligne hydraulique si celles-ci sont équipées d'un système de rétraction de frein de parking manuel. En revanche, impossible de convertir une simple ligne hydraulique en double pneumatique. »
Pour ce qui est des tracteurs, les tractoristes maintiennent la ligne simple en plus de la double ligne, pour continuer d'utiliser le parc matériel existant et en parallèle, les équipementiers vendent toujours des outils tractés simple ligne. Un large éventail de possibilités est donc ouvert : double ligne hydraulique ; double ligne pneumatique plus simple ligne hydraulique ; double ligne hydraulique et double ligne pneumatique. « Attention : en 2022, la double conduite sera obligatoire sur toutes les machines » !

(1) ROPS : Roll Over Protection Security (Structure de protection en cas de retournement ou basculement). FOPS : Fall Over Protection Security (structure de protection en cas de chute d'objet sur le toit).

- © L’ALLIER AGRICOLE

ATTENTION À LA VITESSE

La Mother regulation permet aux tractoristes de commercialiser sur le marché français des tracteurs roulant à 50 km/h, voire 65 km/h pour certains modèles. Mais attention, en France, la vitesse est bien limité 40 km/h.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui