L'Allier Agricole 02 septembre 2021 a 07h00 | Par HBC & Sébastien Joly

Le Herd Book Charolais engage la modernisation des concours de veaux mâles

Les 9 et 10 septembre prochains, c’est en Bourgogne-Franche-Comté, au cœur du berceau de la race charolaise, que le Herd Book Charolais organisera à Magny-Cours (58), les Concours Nationaux Adultes et Veaux et la Vente Nationale aux enchères.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
De gauche à droite : Florence Marquis et Sébastien Cluzel, respectivement directrice et président du HBC, Philippe Guillien et Emmanuel Berthon, respectivement administrateur et expert financement agriculture au Crédit Agricole Centre Loire, partenaire des concours HBC.
De gauche à droite : Florence Marquis et Sébastien Cluzel, respectivement directrice et président du HBC, Philippe Guillien et Emmanuel Berthon, respectivement administrateur et expert financement agriculture au Crédit Agricole Centre Loire, partenaire des concours HBC. - © AA03

Ce rendez-vous réunira près de 400 animaux et marquera l’ouverture de la nouvelle saison des concours reconnus par le HBC. Il accueillera, dans le respect des contraintes sanitaires, des éleveurs venus de toute la France pour exposer les plus beaux spécimens de la Race.

Reconnu par les acteurs de l’élevage Charolais comme une vitrine exceptionnelle de la Race Charolaise, ce rendez-vous est devenu incontournable pour l’animation de toute une filière. C’est à l’occasion de ce grand rendez-vous, que le HBC lancera la modernisation des concours veaux mâles.

Renforcer l’attractivité de ces temps forts pour la race charolaise et ses éleveurs

Chaque année, plus d’une trentaine de concours charolais reconnus par le HBC sont organisés dans toute la France. Avec la volonté de renforcer l’attractivité de ces temps forts, le Conseil d’Administration HBC a souhaité poursuivre la modernisation sur cet outil racial et a créé début 2021 un groupe de travail.

« Les concours sont une vitrine exceptionnelle pour la promotion du travail réalisé par les sélectionneurs pour répondre aux attentes des éleveurs et de la filière. Dans un contexte économique difficile, à travers cette modernisation, nous souhaitons apporter une nouvelle dynamique et renforcer l’attractivité de ces manifestations en démontrant l’évolution de la race charolaise en phase avec les attentes des marchés.  Cette modernisation a pour objectif de valoriser toute la modernité de notre race et de ses modèles, dans lesquels tous les éleveurs peuvent se retrouver en tant qu’exposants, acheteurs ou visiteurs de concours » souligne Sébastien Cluzel, président du HBC.

Une modernisation en phase avec la stratégie du Herd Book Charolais

Florence Marquis, directrice du HBC revient sur les missions premières : « Le HBC est une association 100 % charolaise, au service de la génétique de ses adhérents. Nous permettons la valorisation d’une charolaise rentable et facile à élever au service des éleveurs et des territoires. Nous assurons la promotion de la modernité et de la diversité des modèles charolais proposés par nos adhérents en phase avec les attentes des éleveurs et des marchés et, enfin, nous apportons de la valeur ajoutée aux adhérents en renforçant la visibilité de leur génétique ».

Les concours, un outil de promotion essentiel

Les concours sont une vitrine exceptionnelle du savoir-faire des adhérents et de leur capacité à répondre aux besoins des éleveurs, de la filière et des territoires. À travers une communication spécifique sur l’ensemble de ses outils, le HC offre une importante visibilité au travail de sélection réalisé par ses adhérents. « Notre site internet, charolaise.fr enregistre 60 000 visiteurs par an et 600 000 pages vues. La page Facebook compte 8 848 abonnés et 175 000 utilisateurs atteints. Nous avons également une chaine Youtube à laquelle 442 personnes se sont abonnées dont 203 rien qu’au cours de l’année 2020. Au total, ce sont 20 367 vues qui ont été comptabilisées », précise Catherine Locatelli, responsable de la communication du HBC.

Les concours, véritable vitrine de la diversité charolaise

L’étude Normabev, qui a porté sur l’analyse des données d’abattage d’animaux charolais sur une période de dix années, a démontré que la race charolaise n’est pas un modèle unique comme l’explique Florence Marquis : « elle s’adapte selon les besoins des bassins de production et, selon les régions, elle se décline en plusieurs modèles » et précise que « 72 % des animaux abattus, dont le père était connu, étaient inscrits au livre généalogique HBC/Charolais France ».

Une réflexion collégiale et collaborative

Avec la volonté de renforcer le rayonnement de ces temps forts, le Conseil d’administration HBC a souhaité poursuivre la modernisation sur cet outil racial et a créé début 2021 un groupe de travail. Sébastien Cluzel détaille la démarche : « Il est mené par Hugo Retailleau et Daniel Micaud afin d’engager une réflexion basée sur un travail collaboratif et collégial en impliquant tous les acteurs liés à l’organisation des concours. A savoir, le président de la fédération des concours, les organisateurs du concours de Charolles ainsi qu’une partie des membres d’un Conseil d’administration et de l’équipe administrative et technique du HBC ».

Une nouvelle présentation en 2021

« Nous voulons offrir aux acheteurs une lecture simplifiée de l’offre génétique » : c’est par ses mots que Sébastien Cluzel annonce cette nouvelle présentation basée sur la segmentation.

Plus qu’une modernisation, cette nouvelle vitrine est avant tout un projet commercial et racial qui permettra commercialement d’identifier plus facilement les reproducteurs afin de favoriser les ventes mais aussi, d’un point de vue génétique, de permettre une meilleure utilisation et une orientation en élevages des reproducteurs et ouvrir une voie de progression génétique pour chaque utilisateur.

La création de trois catégories

Basée sur une segmentation inédite, cette nouvelle présentation s’appuie sur la création de trois catégories mettant en avant les qualités recherchées pour les éleveurs et la filière. La première, historique, « Grands raceurs », puis, la seconde « Sélection bien naître » avec des critères de sélection Ifnais (père + mère) / ≥ à 95 et un ISU ≥ à 100, et une troisième « trophée viande », en test pour la saison 2021 uniquement au concours de Charolles. Sébastien Cluzel insistant sur le fait que « la création de ces catégories permet de valoriser toute la modernité de notre race et de ses modèles, dans lesquels tous les éleveurs peuvent se retrouver en tant qu’exposants, acheteurs ou visiteurs de concours ».

La promotion de ces nouvelles catégories jusqu’en super finale

Afin d’assurer la promotion de cette vitrine jusqu’en finale, trois supers prix d’honneur seront remis en 2021 à la finale de Moulins : « grand raceurs veaux de l’année », « grands raceurs veaux d’automne » et « sélection bien naître veaux de l’année ».

Une vente aux enchères avec une offre génétique diversifiée, de qualité et un mode de recrutement inédit

Les précisions de Florence Marquis : « Trente veaux ont été sélectionnés dans toute la France sur les meilleurs critères de la voie maternelle. Avec un choix basé à la fois sur les qualités maternelles, avec des mères classées parmi les meilleures vaches au classement Ecow de leur cheptel et avec des Isu supérieurs à la moyenne. Côté paternel, les veaux sélectionnés sont issus de taureaux à forts potentiels avec des productions remarquables ».

Un nouveau mode de recrutement en ferme a été mis en place. Il est effectué en deux étapes avec une présélection réalisée par l’ensemble des experts raciaux HBC avec plus de 80 veaux dans plus de 70 élevages de la France entière et, dans un second temps, un comité de sélection a opéré un nouveau tri des veaux pour sélectionner les trente meilleurs parmi tous les candidats. « Un niveau d’exigence accru pour un cru 2021 plein de promesse » Souligne Sébastien Cluzel.

Une vente accessible à distance dont Catherine Locatelli précise les modalités d’accès : « Fort du succès des précédentes éditions de ventes en ligne, le dispositif Sicafome Live est à nouveau mis en place pour permettre aux acheteurs de miser en ligne depuis chez eux. Un système sécurisé pour enchérir en toute tranquillité. Pour cela, il suffit de s’inscrire au minimum 48 heures avant le début de la vente ».

HBC et Sébastien Joly

- © HBC
- © HBC

A voir :

Exposants des concours nationaux 2021 :

• 453 animaux inscrits

• 394 mâles et 160 femelles

• 122 élevages différents

• 26 départements

• 32 sections mâles et 19 sections femelles

Exposants du concours

national veaux 2021 :

• 263 animaux

• Présentation des veaux nés entre le 1er août 2020 et le 15 avril 2021

• 197 veaux mâles et 66 veaux femelles issus de 88 élevages provenant de 22 départements

• 19 sections mâles et 7 sections femelles

• 4 nouvelles sections « catégories sélection Bien Naître » créées

• Remise des nouveaux prix d’honneur veaux « catégorie sélection Bien Naître » et veaux d’automne « catégorie sélection Bien Naître ».

Exposants du concours
national adultes 2021 :

• 190 animaux inscrits

• 96 mâles et 94 femelles issus de 76 élevages provenant de 19 départements

• 13 sections mâles et 12 sections femelles

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,