L'Allier Agricole 20 novembre 2019 à 14h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Le menu végétarien en restauration scolaire

RÉACTION La FNSEA 03 et les JA 03 réagissent...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA03

GIlles Cabart et Geoffrey Rivaux tiennent à rétablir la vérité et les mauvaises informations relayées par les médias concernant le repas végétarien en restauration scolaire.

Le repas végétarien en restauration scolaire n’est en aucun cas obligatoire, celui-ci reste expérimental pour  ceux qui veulent se donner bonne conscience.

Pourquoi vouloir imposer systématiquement un repas végétarien sans laisser le choix aux élèves ? Impose-t-on

un repas halal ou casher pour tout le monde sans choix possible ? Bien sûr que non et c’est heureux de laisser libre-choix de consommer tel ou tel type de menu.

Combien de temps encore devrons-nous supporter cette stigmatisation incessante, qui ne fait qu’entretenir un climat de suspicion sur nos  pratiques agricoles les plus vertueuses au monde ! Et bien n’en déplaise à toute cette intelligentsia écolo-bobo :  l’élevage en France est vertueux pour l’environnement. Il apporte bon nombre de services utiles à la biodiversité par la variété des assolements, par la pratique du pâturage de l’herbe

(13 millions d’hectares).

Nous demandons aux gestionnaires de restauration de ne pas sombrer dans la bêtise et aux maires d’être responsables comme ils savent le faire. Ne pas sombrer dans la récupération électorale au détriment des femmes et des hommes qui nourrissent la planète et contribuent à la biodiversité de nos territoires.

Faire manger du steak de soja et d’autres aliments qui ne font que traverser les mers et les océans ne contribuera-t-il pas à être contre-productif vis-à-vis des gaz à effet de serre ? Le remède serait-il plus mauvais que le mal ?

Il devient insupportable pour les éleveurs de constater que les minorités arrivent à imposer leur façon de penser. Mesdames, messieurs les élus, résistez à cette nouvelle religion qu’est devenue l’écologie et à ces dérives sectaires tel que le veganisme.

Vous qui voulez défendre la ruralité, il serait temps de prendre conscience que l’élevage et l’agriculture de manière générale sont un des piliers indispensables au maintien de l’économie rurale.

Nous restons bien évidemment ouverts au dialogue, et à votre écoute.

FNSEA03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui