L'Allier Agricole 04 juin 2019 à 17h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Le syndicat de la propriété privée de l’Allier lance son site internet

L’organisation avait choisi lundi le village de Rongères, près de Varennes-sur-Allier, pour tenir son assemblée générale. L’occasion de présenter son nouvel outil de communication et d’évoquer les différentes problématiques auquelles sont confrontés les propriétaires ruraux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une assemblée suivie par de très nombreux propriétaires et partenaires du monde rural au foyer La Forterre à Rongères.
Une assemblée suivie par de très nombreux propriétaires et partenaires du monde rural au foyer La Forterre à Rongères. - © AA

Succès aux élections des Chambres départementales et régionales d’agriculture

Une assemblée ouverte en présence du Madame Berthier, maire de la commune de Rongères et d’Isabelle de Chavagnac, conseillère municipale. Stephen de Reilhac, le président du Syndicat de la propriété privée et rurale de l’Allier, est revenu sur les élections à la Chambre d’agriculture qui se sont déroulées en janvier dernier. Une année rythmée à parcourir le département afin de convaincre les électeurs d’aller voter et d’adhérer aux idées défendues communément avec l’équipe conduite par Patrice Bonnin. Un travail de fond qui a été couronné de succès et qui conforte l’équipe sortante. Si Stephen de Reilhac se félicite de sa réélection au sein de l’équipe dirigeante, il déplore cependant la perte d’un titulaire et d’un suppléant. Il en a profité aussi pour signaler que ne pouvaient être électeurs que les propriétaires inscrits dans le deuxième collège regroupant les propriétaires usufruitiers.

Des élections qui se sont poursuivies à l’échelon régional avec deux postes à pourvoir. Stephen de Reilhac, également président régional pour le syndicat, indique la gain de deux postes au collège propriétaire à la Région dont il fait désormais partie en compagnie de Bernard Luquain.

Une période de tir de sanglier prolongée par l’administration

Il s’agit là d’un phénomène ayant un impact sur l’ensemble des acteurs du monde rural. Un sujet d’actualité qui déborde sur l’année 2019 et c’était une attente de nombreux propriétaires : la prolongation de la saison de tir de la bête noire. C’est chose faite après une demande unanime auprès des services préfectoraux. Des tirs qui se sont donc poursuivis jusqu’en mars dernier permettant la destruction d’animaux sans bracelet. Une décision à laquelle s’opposait la Fédération des chasseurs qui souhaitait l’accompagner d’achats de nouveaux bracelets. Stephen de Reilhac qui salue cette décision :
« L’administration, que je remercie, a tranché en notre faveur et ce fut un réel succès. Pour une trentaine de bêtes tuées en 2018, c’est plus de 110 qui ont été éliminées en mars 2019 dont, on peut l’imaginer, 50 % de femelles ».

Il est cependant à préciser qu’il existe encore 30 % du territoire non chassé dans l’Allier. Une situation inadmissible selon le président : « Le sanglier, nous le subissons tous, les propriétaires et les agriculteurs par leurs dégâts et la fédération des chasseurs de l’Allier parce qu’elle paye ces dégâts ».

Autre précision, le pigeon reste gibier pour l’année 2019. L’ouverture du cerf se fera, elle, le 28 septembre prochain sauf pour la chasse à courre.

L’assurance, responsabilité civile terrains nus offerte aux adhérents

Autre annonce faite lors de cette assemblée ; la prise en charge par le syndicat d’une responsabilité civile pour les terrains nus, en fonction des hectares qu’ils nous déclareront et ceci pendant la première année de cotisation. Une décision qui fait suite au constat que de très nombreux propriétaires ne sont pas assurés. C’est le fruit d’une négociation avec un assureur d’envergure nationale.

Un nouveau site internet propriété-rurale03.com

Fruit d’un long travail d’une année, il a été conçu en collaboration avec l’entreprise MGA, de Paray-le-Monial, en Saône-et-Loire. Il est désormais ouvert à l’adresse : propriété-rurale03.com. Il contient une multitude d’informations avec, notamment, la présentation du conseil d’administration, des représentants au sein des différents organismes et des liens vers les soutiens et partenaires du syndicat.

Une assemblée générale qui s’est poursuivie, l’après-midi, par la visite du château du Méage.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui