La Creuse Agricole 20 octobre 2020 à 07h00 | Par P.Olivieri

« Le vrai danger, c’est que les producteurs continuent d’être mal payés ! »

Face à des charges d’exploitation alourdies par les aléas climatiques, Patrick Bénézit réitère l’urgence de prix rémunérateurs et d’une future PAC en faveur des zones de montagne et défavorisées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Patrick Bénézit : « On ne va pas continuer une politique qui oblige à faire vêler quatre millions de vaches alors que la valorisation n’est pas là ! »
Patrick Bénézit : « On ne va pas continuer une politique qui oblige à faire vêler quatre millions de vaches alors que la valorisation n’est pas là ! » - © PO

Quel est l’état d’esprit des paysans cet automne après une troisième sécheresse consécutive ?
La situation climatique est de nouveau très compliquée impactant notre productivité et nos coûts de production. Dans ce contexte, il est très difficile de faire baisser les charges ; aussi, nos seuls leviers sont et restent la PAC et les prix. On a obtenu que le budget de la prochaine PAC (applicable en 2023, NDLR) soit identique à celle en cours,   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole