L'Allier Agricole 20 novembre 2022 a 07h00 | Par Chambre d'agriculture de l'Allier

« Les clés pour devenir agriculteur »

Salon de l’entrepreneur : une manifestation inter-consulaire qui s’est déroulée à Athanor, à Montluçon le 15 novembre 2022.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © CA03

À l’occasion du Salon de l’entrepreneur 2022 organisé par les trois chambres consulaires (CCI, Chambres des métiers et Chambre d’agriculture de l’Allier) à Montluçon, plus de 80 élèves des établissements d’enseignement agricole, ont participé à une conférence sur l’installation en agriculture*, organisée en partenariat avec les Jeunes Agriculteurs et Cerfrance Terre d’Allier.

Les élèves (du Bac Pro au BTS) des Maisons Familiales de Limoise et Saligny-sur-Roudon, du lycée agricole et du CFPPA de Neuvy ont fait le déplacement à Montluçon pour une matinée thématique sur les clés de réussite pour devenir agriculteur et pour bien gérer son entreprise agricole.

Devenir agriculteur ne s’improvise pas

S’informer au Point Accueil Installation animé par la Chambre d’agriculture de l’Allier, se former avec un Plan de Professionnalisation Personnalisé, mûrir son projet et bénéficier d’un accompagnement sur mesure pour réaliser son étude prévisionnelle sont autant d’étapes nécessaires pour bien réussir son installation en agriculture.

Les experts, Patrice Girard du Cerfrance Terre d’Allier et Viviane Thévenot de la Chambre d’agriculture ont rappelé l’importance de s’impliquer dans la gestion de son entreprise, et ont expliqué comment bien gérer sa trésorerie en prévoyant les dépenses et les recettes mois par mois car les flux d’argent peuvent être élevés.

Pour conclure, Mickaël Randoin, président de la Commission entreprise à la Chambre d’agriculture de l’Allier, a rappelé que le futur agriculteur devait être acteur de son projet et que les organismes étaient des partenaires pour l’accompagner pour réussir son installation.

*dispositif financé par l’AITA

- © CA03

Retour d’expérience de Tomas Dufregne, secrétaire général des Jeunes Agriculteurs de l’Allier,  installé depuis 2020 à Saint-Menoux, en vaches allaitantes.

Tomas a d’abord été salarié pendant dix ans avant de s’installer en agriculture, expérience nécessaire pour bien appréhender son projet d’installation hors cadre familial.

« Une bonne année a été nécessaire pour préparer mon installation, me former sur les compétences d’un chef d’exploitation et réaliser toutes les démarches pour demander la Dotation Jeune Agriculteur ».

Pour la partie trésorerie, Tomas insiste sur l’importance de réaliser un budget de trésorerie pour bien anticiper sa 1ère année d’installation et de poursuivre les années suivantes, c’est important en tant que chef d’entreprise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,