L'Allier Agricole 09 novembre 2020 à 06h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Les éleveurs de la race assurent la relève !

Suite à l'annulation de la foire de Cosne-d'Allier, l'association des éleveurs limousins de l'Allier souhaite faire connaitre ses membres et leurs cheptels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Emma Bouis, aux côtés de « Polo », un veau de 17 mois d'un poids de 800kg, fils d'Isabeau, issu du Gaec Rousset, un mixte viande.
Emma Bouis, aux côtés de « Polo », un veau de 17 mois d'un poids de 800kg, fils d'Isabeau, issu du Gaec Rousset, un mixte viande. - © AA03

La Covid-19 aura eu raison de la plupart des événements assurant la promotion de l'agriculture et de l'élevage en particulier. La foire de Cosne-d'Allier, qui devait se dérouler  début décembre, en est l'une des victimes.
Les membres de l'association des éleveurs limousins de l'Allier souhaitaient y présenter les meilleurs animaux issus des meilleurs élevages du département.

La passion avant tout
Des animaux présentés par des éleveurs passionnés par cette race comme Emma Bouis. Agée de 17 ans, la jeune fille est étudiante en classe de terminale CGEA au lycée agricole du Bourbonnais, à Neuvy. Son objectif : travailler sur la ferme familiale de Créange, située sur la commune de Saint-Léopardin-d'Augy avec Jean-Luc et Céline, ses parents, installés ensemble depuis 2011 pour former le Gaec d'Avril. Une exploitation de 238 hectares, dont 60 de cultures, dédiée à l'élevage de soixante mères limousines et de 140 vaches charolaises. Jean-Luc précisant qu'il n'en a pas toujours été ainsi : « Au départ c'était une exploitation laitière et charolaise. Depuis 2015, nous nous sommes séparés des laitières pour les remplacer par une soixantaine de limousines tout en gardant les 140 charolaises». La commercialisation des animaux se fait principalement par le groupement Feder mais également par des acheteurs privés.

Une race aux vêlages faciles
Emma est particulièrement intéressée par cette race : « Elle permet des vêlages plus faciles. De plus, cette race possède une belle robe, une finesse et une génétique étonnante ». Grâce à l'investissement d'Emma, le troupeau de ses parents a obtenu l'inscription au Herd Book Limousin en juin dernier. Un rêve pour la jeune fille qui souhaite, dans les années qui viennent, se consacrer pleinement à l'élevage de la race en généralisant sa présence sur l'exploitation tout en gardant une partie des vaches charolaises afin de ne pas détruire le travail réalisé avec cette race depuis 1997.

Echange et conseils
Adhérente à l'association des éleveurs de limousins de l'Allier depuis un an, Emma espère ainsi faire connaitre l'élevage de la ferme familiale et aussi échanger avec les autres éleveurs. Elle a également créé une page Facebook pour promouvoir l'élevage du Gaec d'Avril avec l'aide de son frère Jordan, 19 ans, qui devrait, lui aussi rejoindre d'ici la fin de l'année, la structure familiale en permettant l'agrandissement de la SAU.
Emma est depuis trois ans en stage sur l'exploitation des Bordes, au Theil, de Cyrille Rousset, vice-président de l'association des éleveurs limousins de l'Allier. Elle devrait rejoindre ses parents au cours des années 2021, 2022.
La famille Bouis devait participer pour la première fois à la foire de Cosne-d'Allier et présenter deux veaux de 18 mois et six veaux de l'année qu'ils avaient choisis pour leur conformation, leurs poids, GMQ et leurs caractères. Des animaux qui restent disponibles à la vente.

Sébastien Joly

Renseignements complémentaires :
Emma Bouis : Tel. : 06 41 53 79 11 / Facebook : Gaec d'Avril

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,