L'Allier Agricole 25 octobre 2016 à 08h00 | Par M.Renaud

Les éleveurs limousins au cœur de la Forterre

Le concours interrégional limousin regroupe 217 animaux venus d’Auvergne, Rhône-Alpes, Bourgogne, Lozère et Paca, ce samedi 29 et dimanche 30 octobre à Varennes-sur-Allier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Si la halle de Varennes-sur-Allier est davantage habituée à recevoir des Charolaises au printemps, elle ouvre cette fois ses portes aux limousines. En effet, c’est ici que se déroule ce week-end, le concours interrégional limousin.

51 éleveurs
L’association des éleveurs bovins limousins de l’Allier travaille depuis plusieurs mois sur « son » concours : « Après nos amis cantalous, c’est au tour de l’Allier d’organiser l’interrégional limousin 2016 qui regroupera les éleveurs de Bourgogne, d’Auvergne, de Lozère, de Rhône-Alpes et de la Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ce seront ainsi 217 animaux qui seront présentés par 51 éleveurs », résume Olivier Lena, président de l’association.

21 sections
Ce concours, orchestré par le Herd-Book Limousin, se découpera en 21 sections dont les meilleures bêtes concourront pour les grands prix. Et pour cette édition bourbonnaise, les récompenses ne manquent pas puisqu’en plus des Prix de championnat (meilleure génisse de l’année, meilleure génisse de deux ans, meilleure génisse pleine, meilleur mâle de l’année, challenge espérance femelle, championnat adulte femelle, challenge espérance mâle, championnat mâle adulte et meilleur animal du concours), une multitude de prix spéciaux seront décernés (prix du meilleur mâle qualifié, meilleur index Iboval, prix de la meilleure femelle à fort DM, prix du meilleur mâle à fort DM, prix du meilleur mâle polled, prix de la meilleure femelle polled, prix du meilleur raceur mâle et femelle, prix d’élevage, meilleure génisse IA, prix du meilleur jeune présentateur, prix d’ensemble et challenge interdépartemental).

« Quelle que soit la couleur du poil, c’est le même savoir-faire »
Ce concours, ouvert à tous, a aussi vocation à promouvoir l’élevage en ces temps troublés : « Vous êtes là pour voir le travail d’éleveurs qui aiment leur métier et en qui vous pouvez avoir confiance, commente Paul Besson, président de la section Auvergne des éleveurs bovins limousins. Aujourd’hui, ce sont les limousines, mais quelle que soit la couleur du poil, c’est le même savoir-faire, la même passion qui nous anime, le même soucis de fournir un produit de qualité qui font notre fierté ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui