L'Allier Agricole 15 novembre 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Les enjeux agricoles renforcés sur le territoire de Vichy Communauté

Vichy Communauté et la Chambre d’agriculture de l’Allier ont signé une convention de partenariat jeudi 10 novembre dernier. Au programme, la gestion de l’eau, le projet alimentaire territorial ainsi que les transitions énergétiques et écologiques.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Frédéric Aguilera, président de Vichy Communauté et Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier ont signé la convention de partenariat entre les deux structures qu’ils dirigent.
Frédéric Aguilera, président de Vichy Communauté et Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier ont signé la convention de partenariat entre les deux structures qu’ils dirigent. - © AA03

C’est au sein de l’hôtel d’agglomération, 9 place Charles-de-Gaulle, à Vichy, que Frédéric Aguilera, président de Vichy Communauté et Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, on signé ensemble une convention de partenariat.

Une perception commune des enjeux agricoles

Au cœur de celle-ci, la perception commune des deux parties autour des enjeux agricoles spécifiques au territoire communautaire et des priorités de la politique agricole et alimentaire comme l’explique Frédéric Aguilera : « Dans les compétences obligatoires des communautés d’agglomérations, il n’y a pas la dimension agricole, ce qui peut paraître comme une aberration car l’essentiel de notre territoire est rural !

Celui-ci offre une vraie diversité de paysages et de productions. C’est pourquoi il nous semblait important de nous impliquer sur les sujets liés à l’agriculture, à l’alimentation et à l’eau. D’où ce souci de discuter et de travailler avec la Chambre d’agriculture de l’Allier. Autre point qui est celui de la communication et de la lutte contre cet agri-bashing ambiant. On se doit de travailler ensemble ! ».

Optimiser les moyens

Elle se traduira par une optimisation des moyens pour la mise en place d’actions en s’engageant sur la période s’étalant de 2022 à 2025.

Une première convention pour l’Allier

Une première convention de ce type signée avec une structure intercommunale dans le département de l’Allier dont se félicite Patrice Bonnin : « Notre société a évolué et aujourd’hui nous ne pouvons plus ignorer la puissance des compétences détenues par les communautés d’agglomérations. Il faut effectivement que nous travaillions ensemble, au plus proche l’un de l’autre. Cette convention est là pour écrire le cadre qui régira ces différentes déclinaisons. Des sujets comme l’eau, dont il faut en faire un bon usage, l’alimentation dont il faut réfléchir aux circuits mais aussi l’énergie et ses ressources sont essentiels pour l’avenir de nos territoires. D’où l’importance de travailler intelligemment avec l’ensemble des acteurs. N’oublions pas non plus l’enjeu du renouvellement des générations au sein de ces exploitations ».

Rappelons que le territoire de Vichy Communauté compte 407 exploitations agricoles, 575 agriculteurs et salariés agricoles qui vivent sur 30 000 hectares de surface agricole.

- © AA03

En application de cette convention cadre seront déclinées des conventions spécifiques portant sur :

- L’eau : la politique de gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi), le partage de la ressource en eau, le contrat territorial comprenant le volet agricole.

- Le projet alimentaire territorial : l’installation de nouveaux agriculteurs, la transmission et la veille foncière, le développement de circuits courts, l’approvisionnement de la restauration collective, la mise en avant des marchés des producteurs.

- La transition énergétique et écologique : le plan climat énergie territoriel (PCAET), l’adaptation de l’agriculture au changement climatique pour la neutralité carbone du territoire, la méthanisation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,