L'Allier Agricole 26 septembre 2020 à 07h00 | Par Sébastien Joly

Les vêlages… Une saison clé !!

FILIÈRE BOVINE Sicagieb accompagne ses éleveurs dans la préparation aux vêlages. Cette réussite passe par une bonne anticipation des mises bas.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Laurent et Emmanuel Martel, en compagnie du vétérinaire Santiago Carracedo.
De gauche à droite : Laurent et Emmanuel Martel, en compagnie du vétérinaire Santiago Carracedo. - © AA03

Laurent Martel s’est installé en 1985 au domaine des Champs, sur la commune de Meillard. Rejoint par sa femme et son fils, l’exploitation compte à ce jour 6000 poules pondeuses Label et 200 vêlages dont 42 Aubrac inscrites sur une surface de 325 ha.

Agir en amont, sur l’ensemble du cheptel
Les deux associés, père et fils, commercialisent leurs animaux par le biais de Sicagieb : « Nous travaillons depuis notre installation avec Sicagieb. Nous en sommes satisfaits et nous bénéficions de nombreux conseils ainsi que d’un suivi personnalisé ». Un accompagnement rendu possible, par le PSE (Plan Sanitaire d’Elevage) sous la responsabilité des vétérinaires salariés de Sicagieb. Des visites régulières sont assurées auprès des adhérents du PSE.  Santiago Carracedo est l’un d’eux : « Nous venons sur les exploitations de nos adhérents pour apporter notre analyse scientifique sur les maladies présentes ou susceptibles d’atteindre leur cheptel. Des solutions de prévention sont alors préconisées ».

Des vêlages bien préparés
Lors des visites, un état des lieux de l’exploitation tant sur le plan alimentaire que sur le plan sanitaire est réalisé. « Grâce à ces bilans, nous avons une vision d’ensemble sur l’état d’un troupeau, ce qui nous permet de mettre en place un protocole sanitaire et nutritionnel sur le long terme, en accord avec l’éleveur » explique Santiago.
La fin de gestation est une période clé : la supplémentation et la prévention vaccinale s’organisent dans le mois qui précède la mise bas.

Une supplémentation adaptée à chacun
Un des points primordiaux pour le bien être des cheptels est l’alimentation. En effet, les bienfaits d’une ration équilibrée ne sont plus à prouver ! Malgré tout, une supplémentation nutritionnelle est nécessaire au vu des carences de nos sols et nos fourrages.
Pour répondre à cette problématique, le Gaec Martel a suivi les conseils de Sicagieb et décidé de faire confiance au Maxivita et le Maxi charolais, produits qui depuis 15 ans ont fait leurs preuves au sein des adhérents de Sicagieb.
Avec la supplémentation, c’est aussi mettre toutes les chances de votre côté pour la reproduction future.

Un vêlage bien préparé... un veau en bonne santé
Le Gaec Martel se souvient d’hivers où les vêlages se passaient bien mais beaucoup de veaux ont déclaré des diarrhées : « nous avons alors mis en place avec l’appui d’analyses un protocole de vaccination avant vêlages » En effet, le colostrum est alors enrichi et le rôle de l’éleveur est de s’assurer que le veau en ingère rapidement et le plus possible.
Les éleveurs de Meillard souhaitent donner une nouvelle impulsion à leur élevage à travers la construction d’un bâtiment photovoltaïque d’une surface de 2300m2 pour accueillir 90 vaches avec leurs veaux d’ici l’hiver prochain.

Sébastien Joly

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui