L'Allier Agricole 22 mars 2021 a 06h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Loulia, jument pur sang, a donné naissance à des jumelles !

C’est un fait très rare. Il s’est produit dans un élevage de Buxières-les-Mines. Les jumelles, nées de la célèbre jument pur sang Loulia, sont vivantes et en bonne santé.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © domaine du fenoir

Ce mercredi 3 Février vers 22h30, l’alarme se déclenche. Benoit Sergère et Thierry Lurat se précipitent vers les boxes pour assister la future maman dans son poulinage. Une première petite pouliche arrive très vite. Elle est alezane et est de taille honorable. Les premiers soins lui sont prodigués et très vite, Loulia a de nouvelles contractions.
Benoit et Thierry interviennent et découvrent avec stupéfaction deux nouveaux pieds. Ils sortent ainsi rapidement une deuxième pouliche, plus petite que sa sœur jumelle et de couleur baie.

Aucun signe sur les échographies
Malgré les contrôles successifs de trois échographies par deux vétérinaires différents, aucun signe de double fécondation n’avait été observé. C’est donc tout naturellement que Lilas du Fenoir et Lilou du Fenoir ont vu le jour au Domaine du Fenoir à Buxières-les-Mines.

Un événement rare
Ce fait est extrêmement rare comme l’indique Benoit Sergère : « D’après les scientifiques, la probabilité qu’une jument conduise à terme une gestation gémellaire avec des poulains vivants est de 0,13% ».  Loulia est une jument d’exception pour avoir donné naissance à des jumeaux vivants. « Elle l’est également par ses performances en course. Sur sa carrière en compétition, elle totalise en effet plus de 438 000 € de gain, trois victoires en Groupe III et une deuxième place en Groupe I à Auteuil, en 2008. À cela s’ajoutent deux victoires à Auteuil et Enghien en 2009 », complète Thierry Lurat.

Des juments vedettes
L’élevage du Domaine du Fenoir élève des chevaux depuis plus de vingt-cinq ans. Neuf juments pur sang et AQPS (Autre que Pur Sang) produisent des poulains pour les courses d’obstacles. Dans les écuries, une autre jument partage la vedette avec Loulia, il s’agit de Quadanse, qui a produit le célèbre crack Espoir d’Allen, vainqueur d’un Groupe I à Cheltenham, en Angleterre. Benoit Sergère et Thierry Lurat rêvent d’admirer Lilou et Lilas du Fenoir emboîter le pas de leur mère sur les hippodromes : « Pourquoi ne pas les voir un jour concourir ensemble dans la même course ? Ce serait la suite d’une belle saga ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,