L'Allier Agricole 13 mai 2020 à 14h00 | Par Eric Thirouin, Président de l’AGPB

Ne mords pas la main qui te nourrit !

Dans cette période où les agriculteurs et toute la filière agroalimentaire sont mobilisés dans des conditions difficiles pour sécuriser la production et l’approvisionnement alimentaire, il est assez incroyable de voir les mobilisations de certaines ONG demandant que nous cessions nos activités dans les champs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les « arguments » mélangent différents sujets : augmentation de particules dans l’air liée à l’utilisation d’engrais, traitements phytosanitaires, voire lien entre développement de l’agriculture et son impact sur la biodiversité et l’augmentation de risques de pandémie…Le tout au nom de la protection contre le Covid-19 !!! Tout cela n’a aucun fondement scientifique et encore moins médical, bien au contraire, c’est juste au service d’une idéologie écologique jusqu’au-boutiste et déconnectée de la réalité. Si nous ne semons pas, si nous ne sommes pas capables de nourrir les plantes avec des engrais et de les soigner en cas de maladies avec des traitements phytopharmaceutiques ou d’autres moyens quand ils existent, il n’y aura pas de moissons et donc de récolte pour l’année prochaine !

Comment ne pas voir à travers ces amalgames une volonté d’entretenir la défiance vis-à-vis de l’agriculture. Il n’y a pas de télétravail, ni de chômage partiel pour les agriculteurs. Je trouve cela à la limite de l’indécence dans une période où nous restons mobilisés en première ligne pour assurer une mission responsable et essentielle au service de tous les Français ! À l’heure où l’on parle de la nécessité de « rebâtir une souveraineté agricole », les efforts de tous mériteraient d’aller vers une réflexion collective et constructive pour préparer notre agriculture de demain.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui