L'Allier Agricole 19 janvier 2023 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Plan Etat-Région : Plus de 190 millions d’euros pour l’Allier

C’est la somme annoncée par Laurent Wauquiez lors de son passage, vendredi dernier, à Moulins.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Élus et représentants de l’État se sont rendus ensemble sur le chantier du nouveau pont de Moulins traversant la rivière Allier.
Élus et représentants de l’État se sont rendus ensemble sur le chantier du nouveau pont de Moulins traversant la rivière Allier. - © Préfecture de l'Allier

L’ensemble des forces politiques et des représentants de l’État était, vendredi matin, sur le nouveau pont, à Moulins en compagnie du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez et du président du Conseil départemental de l’Allier, Claude Riboulet.

« Une augmentation sans précédant »

Une visite afin d’officialiser  le montant alloué au département de l’Allier dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) pour la période 2021 – 2027. Une enveloppe record de 190 millions d’euros à investir sur le territoire bourbonnais, dévoilée avec fierté par Laurent Wauquiez : « Jamais il n’y aura eu un investissement aussi important pour les grands projets de nos territoires. 4,4 milliards d’euros, à parts égales entre l’État et la Région, qui permettront de financer les projets inscrits au sein du volet territorial du CPER, dans tous les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes. Dans l’Allier, cela représente plus de 190 millions d’euros. Une augmentation sans précédent par rapport aux 8,5 millions d’euros investis dans le département dans le cadre du précédent CPER en 2015 ». À savoir que ces 190 millions d’euros correspondent aux parts de l’État et de la Région auxquelles s’ajoutera celle du Département de l’Allier à hauteur de 78 millions d’euros.

18 mois de concertation

Au final, il aura fallu dix-huit mois de concertation avec les départements, les établissements publics de coopération intercommunale, les communes et l’ensemble des acteurs économiques du territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Trois axes stratégiques

Un Contrat de Plan État-Région qui s’articule autour de trois axes stratégiques. Il constitue tout d’abord un soutien au développement économique en permettant l’investissement de 500 000 euros en direction de l’ancienne base militaire de Varennes-sur-Allier. Viennent ensuite les volets de la cohésion territoriale et du développement de l’attractivité du territoire dont les grands sites vont pouvoir bénéficier. Le CREPS de Vichy en bénéficiera à hauteur de 20 millions d’euros. Le troisième volet, tourné vers l’amélioration du cadre de vie des habitants, permettra de conforter le financement de la phase finale des travaux d’aménagement des berges de l’Allier, à Moulins, avec un montant de 1.5 millions d’euros.

L’agriculture soutenue

Une enveloppe qui concerne également les investissements au sein des exploitations agricoles. Les projets qui sont notamment concernés sont les équipements photovoltaïques et ceux en direction de la ressource en eau.

« Un message d’espoir pour les territoires ruraux »

Laurent Wauquiez appuie sur le fait que « le dernier CPER avait complètement délaissé l’Allier, et plus globalement l’Auvergne. Seulement 8,5 millions d’euros avaient été fléchés pour financer des projets dans l’Allier. Avec ce nouveau CPER, on change totalement de dimension : plus de 190 millions d’euros seront investis pour financer des projets sur le territoire, accompagner le développement économique de nos entreprises, développer l’attractivité de nos communes et améliorer le cadre de vie des habitants. Mais ce CPER, c’est aussi un message d’espoir en direction de nos territoires ruraux : à la Région, nous ne voulons pas que l’investissement public se concentre exclusivement dans les grandes métropoles, nous savons que nos territoires ruraux méritent aussi d’être accompagnés ».

« Au service du développement économique »

Une annonce de financement dont se félicite Claude Riboulet, président du Conseil départemental de l’Allier : « CPER : oublions l’austérité du sigle pour retenir l’essentiel de cette aide sans précédent pour le Département de l’Allier. L’essentiel, c’est d’abord un chiffre : plus de 190 millions d’euros que l’État et la Région investissent, à part égale, pour l’épanouissement économique, culturel et environnemental de l’Allier-Bourbonnais. L’essentiel, c’est aussi un engagement solide et solidaire avec des actes à la clef. Là où l’État et la Région abondent, le Département de l’Allier surabonde, en ajoutant 78 millions à cet apport financier pour privilégier nos territoires avant tout. L’essentiel, c’est surtout l’aboutissement d’une volonté commune, entre communes, intercommunalités et acteurs économiques, tous acquis à un devoir de projection, conjuguant réflexions, pensées et priorités bien ordonnées. L’essentiel, ce sont enfin des initiatives concertées au service du développement économique, de la cohésion de nos territoires, de la qualité de vie de ses habitants… Bref, le CPER « fait sens » : il montre une direction, il assume sa signification, il fixe une ambition. Tout ce que l’Allier-Bourbonnais mérite pour s’épanouir ».

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes détaillant les investissements soutenus pour le département de l’Allier.
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes détaillant les investissements soutenus pour le département de l’Allier. - © Préfecture de l'Allier

Les projets pour l’Allier inscrits au CPER :

- Rénovations du CREPS et de la Halle Double de Vichy

- Construction de la voie verte V75 «Montluçon, Moulins, Dompierre»

- Aménagement des accès et restauration du triptyque de la Cathédrale de Moulins

- Aménagement des berges de l’Allier à Moulins

- Aménagement du musée de la Visitation

- Aménagement d’ensemble du quartier Pierre-Leroux de Montluçon, dont aménagement des abords de la passerelle SNCF

- Réhabilitation et rénovation du Parc des Sources de Vichy

- Reconversion du site de l’ancienne base militaire aérienne de Saint-Pourçain-sur-Sioule en « Eco-centre »

- Soutien à la candidature Unesco de tous les sites clunisiens

- Investissements dans les exploitations agricoles : équipements photovoltaïques, ressource en eau, etc.

- Projets d’investissements dans les Petites Villes de Demain et les contrats région ville moyenne

- Rénovation urbaine (ANRU) : intervention sur le tissu urbain et contrats locaux

- Aides aux communes rurales

- Investissements pour améliorer la sécurité dans les communes

- Déploiement du très haut débit (THD) en dehors des zones couvertes par les opérateurs privés
Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, échangeant sur les problématiques agricoles avec Valérie Hatsch, préfète de l’Allier. Il a également échangé avec l’ensemble des acteurs présents.
Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, échangeant sur les problématiques agricoles avec Valérie Hatsch, préfète de l’Allier. Il a également échangé avec l’ensemble des acteurs présents. - © Jean-Michel Ferrier
Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, échangeant sur les problématiques agricoles avec Valérie Hatsch, préfète de l’Allier. Il a également échangé avec l’ensemble des acteurs présents.
Patrice Bonnin, président de la Chambre d’agriculture de l’Allier, échangeant sur les problématiques agricoles avec Valérie Hatsch, préfète de l’Allier. Il a également échangé avec l’ensemble des acteurs présents. - © jean-Michel Ferrier

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,