L'Allier Agricole 13 décembre 2018 à 12h00 | Par E.Simonnot

Sècheresse : le département de l'Allier reconnu en état de "calamité agricole"

SèCHERESSE. La préfecture de l’Allier a confirmé ce jeudi matin que le département a été reconnu en état de « calamité agricole ». Un bol d'air pour les agriculteurs !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les prairies resemées à l'été ont eu beaucoup de mal à sortir, inquiétant sérieusement les éleveurs, même les plus organisés.
Les prairies resemées à l'été ont eu beaucoup de mal à sortir, inquiétant sérieusement les éleveurs, même les plus organisés. - © AA03

L'Allier reconnu en état de « calamité agricole ». La préfecture de l'Allier vient d'annoncer la nouvelle. Un ouf de soulagement pour les agriculteurs bourbonnais qui ont vécu une année 2018 extrêmement compliquée avec une sécheresse qui a débuté au début de l'été et s'est poursuivi à l'automne attaquant sérieuseument les stocks de nourritures pour les animaux.

La solidarité s'est mise en place, mais force est de constater sur le terrain que les factures se sont très sérieusement alourdies, souvent de plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Patrice Bonnin, président de la Chambre d'agriculture de l'Allier « se félicite de la reconnaissance du département en calamité sécheresse et du travail mené en étroite relation avec la préfecture de Moulins et la direction départementale des territoires. La profession agricole s'est mobilisée pour que l'Allier soit reconnue sinistré dans les meilleurs délais. Rien n'étant jamais assuré, il était urgent de faire remonter un dossier complet auprès des Services du Ministère de l'Agriculture avec des éléments significatifs pour prouver, chiffres à l'appui, que la sécheresse a de lourdes conséquences sur les stocks fourragers. Dès début septembre, la profession agricole a adressé un courrier à Madame la Préfète pour demander l'ouverture de la procédure. Elle a été confortée par des visites de terrain, des missions d'enquête officielles avec visites d'exploitations et des bilans fourragers complémentaires afin de couvrir l'ensemble du département. La Direction départementale des territoires a remis un rapport très détaillé pour examen au CNGRA (Comité National Gestion des Risques en Agriculture) qui devait statuer sur la reconnaissance en calamités agricoles ».

A suivre, plus de détails sur la procédure de déclaration pour les agriculteurs concernés et qui devrait être mise en place « au plus vite », dit-on du côté des services de la Direction Départementale des Territoires d'ici la fin de l'année.

Une vaste chaîne de solidarité s'était mise en place pour aider les éleveurs en manque de fourrages pour leurs bêtes et les services se sont largement mobilisés pour faire aboutir le dossier.

A lire également sur le sujet :

Point sur l'enquête de terrain réalisée dans l'Allier

Sècheresse : Face à l'urgence, les céréaliers vendent leur paille de maïs aux éleveurs

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui