L'Allier Agricole 10 septembre 2014 à 15h00 | Par Damien Carboni

Terr'en fêtes creuse le sillon de son succès

Après Coulanges l’an passé, Terr’en fête posera ses socs le dimanche 14 septembre à Neuillyen-Donjon pour une 4e édition. Outre des expositions et démonstrations de matériels agricoles, des animations et des moments conviviaux gourmands, la finale départementale de labour sera évidemment le point d’orgue du plus grand événement agricole de plein air de l’Allier. Un rendez-vous désormais incontournable notamment auprès des amateurs de labour en planche et de labour à plat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le canton du Donjon sera l’hôte de cette nouvelle édition de Terr’en fête. Les Jeunes agriculteurs du canton et leur présidente,Lauraine Sulpy, ayant opté pour la commune de Neuilly-en-Donjon afin d’accueillir aussi bien les professionnels que le grand public. La fête se déroulera sur une parcelle prêtée par Patrick Feuillant et située au lieu-dit « Les Burneaux ».

Ticket pour la finale régionale Auvergne-Limousin en 2015

Pour se qualifier aux épreuves à plat et en planche de la finale départementale de labour,les seize participants ont dû s’affronter auparavant lors des concours cantonaux de labour disputés en 2013. À l’exception cependant des participants du canton du Donjon qui se disputeront,eux, les places tant convoitées la veille lors du concours cantonal programmé au même endroit.Tous se retrouveront bien en tous cas le dimanche 14 septembre afin d’obtenir leur ticket qualificatif à la finale régionale Auvergne-Limousin programmée en 2015.

Réaliser des sillons beaux,plats et droits

Avant de monter sur le podium, chacun devra montrer toute son habileté à manipuler de façon coordonnée tracteur et charrue afin de réaliser des sillons beaux, plats et droits. Et ce, sous le regard expert de juges chargés d’apprécier notamment que les sillons sont à la fois réguliers,retournés et de la profondeur adéquate comme prévue dans le règlement de la finale.

Rencontre entre l’agriculture bourbonnaise et le public

Valoriser et faire découvrir l’agriculture bourbonnaise au grand public sera également au coeur des préoccupations des Jeunes agriculteurs de l’Allier. En plus de démonstrations diverses et variées (voir programme), tels le travail des chiens de troupeaux, l’utilisation d’une déchiqueteuse et d’une fendeuse à bois ou bien encore l’emploi d’une bascule électronique, chacun pourra se restaurer autour d’un menu campagnard.

Le programme en détail

Le matin

• Accueil des concurrents

• Essais pour la finale départementale

• Démonstration de chiens de troupeaux avec l’Association des utilisateurs de chiens de troupeau de l’Allier (AUCT03)

• Démonstration de déchiqueteuse et defendeuse à bois avec la Cuma bourbonnaise de drainage

• Démonstration de manipulation de bovins avec la MSA03

• Démonstration d’utilisation d’une bascule électronique avec Bovins Croissance•

Exposition de matériel agricole

• Stands professionnels

Midi : Repas campagnard

L’après-midi

• Concours de labourdépartemental

• Démonstration de chiens de troupeaux avec l’Association des utilisateurs de chiens de troupeau de l’Allier (AUCT03)

• Démonstration de déchiqueteuse et defendeuse à bois avec la Cuma bourbonnaise de drainage

• Démonstration de manipulation de bovins avec la MSA03

• Démonstration d’utilisation d’une bascule électronique avec Bovins Croissance

• Exposition de matériel agricole

• Stands professionnels

• Remise des prix aux laboureurs

Soir : Repas campagnard

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

« Nous n’avons pas l’intention, ni les moyens d’ailleurs, de casser les filières. Ce que nous voulons, c’est revoir les cahiers des charges pour que les éleveurs soient intégrés à la négociation »

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le chiffre de la semaine
297
producteurs recensés "Bio" dont 39 conversions en 2015 : 14 ateliers bovins viande, 13 ateliers grandes cultures, quatre ateliers légumes, deux ateliers Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), deux ateliers ovins, un atelier fruit et un atelier bovins lait.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui