L'Action Agricole Picarde 10 septembre 2020 à 09h00 | Par Vincent Fermon

Triage à façon : de la dédiabolisation à l'acceptation de la semence fermière

Trieur de semences à Séricourt (62), Sylvain Ducroquet est aussi le président du Syndicat des trieurs à façon français (Staff). Il revient sur l'opportunité que représente l'utilisation de la semence fermière et son engagement pour faire reconnaître son métier au sein du Gnis, l'interprofession des semences et plants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Trieur de semences depuis 2005, Sylvain Ducroquet est à la tête du Staff depuis 2010.
Trieur de semences depuis 2005, Sylvain Ducroquet est à la tête du Staff depuis 2010. - © V. F.



Le moins que l'on puisse dire, c'est que le chemin qui a conduit à la reconnaissance de la semence fermière a été long et, d'autre part, qu'il a été longtemps semé d'embuches pour ceux qui en font leur métier ou qui les utilisent. Mais pour le président du Syndicat des trieurs à façon français (Staff) et patron d'une entreprise de triage de semences à façon dans le Pas-de-Calais, Sylvain Ducroquet, «on est passé à autre chose. Il est temps de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui