L'Allier Agricole 05 octobre 2015 à 08h00 | Par M.Renaud

Un concours amputé mais debout

Le concours de Dompierre-sur-Besbre s'est tenu samedi 3 octobre dernier dans une halle remplie à moitié, la faute à une FCO qui avait placé la commune à quelques mètre de la zone interdite.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© aa)  © aa Plus grand nombre d'animaux présentés pour Guy Belin. © AA Prix du plus jeune exposant bovins pour Anthony Navetat © AA

Dompierre-sur-Besbre se situe, au regard de la dernière carte FCO (voir en page 3), aux portes de la zone interdite. Cette situation a contraint des dizaines d'éleveurs habitués à ce rendez-vous à jeter l'éponge et à venir en touriste à Dompierre-sur-Besbre. C'est le cas de Guillaume Blandin (membre du Gaec Blandin-Cury) : « Je suis en zone interdite depuis l'édition de dernière carte, je m'étais inscrit mais c'est finalement sans animaux que je viens », sourit l'éleveur.

30 bovins

Ainsi, cette foire s'est vue amputée d'un bon nombre d'animaux puisque 30 bovins peuplaient les allées de la halle contre 70 en temps normal. « Cette FCO, le monde de l'élevage n'en avait franchement pas besoin, souffle Jean Talon, président du Comité d'organisation de la foire de Dompierre-sur-Besbre. Elle s'ajoute à la sécheresse et à une conjoncture morose ». Il n'empêche, à l'inverse de sa petite soeur Chevagnes, la foire de Dompierre a bel et bien eu lieu avec des éleveurs venant pour l'essentiel de Dompierre-sur-Besbre.

Des lauréats dompierrois

C'est le cas des quatre principaux lauréats, tous venus de Dompierre : Mickaël Dupont (meilleur animal viande), Christophe Frety (meilleur animal élevage), Guy Belin (plus grand nombre d'animaux présentés) et Anthony Navetat (plus jeune exposant bovins).

Le palmarès

  • Meilleur animal viande : Mickaël Dupont, Dompierre-sur-Besbre
  • Meilleur animal élevage : Christophe Frety, Dompierre-sur-Besbre
  • Plus grand nombre d'animaux présentés : Guy Belin, Dompierre-sur-Besbre
  • Plus jeune exposant bovins : Anthony Navetat, Dompierre-sur-Besbre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

« Nous n’avons pas l’intention, ni les moyens d’ailleurs, de casser les filières. Ce que nous voulons, c’est revoir les cahiers des charges pour que les éleveurs soient intégrés à la négociation »

Geoffrey Rivaux, président des Jeunes Agriculteurs de l'Allier

Le chiffre de la semaine
297
producteurs recensés "Bio" dont 39 conversions en 2015 : 14 ateliers bovins viande, 13 ateliers grandes cultures, quatre ateliers légumes, deux ateliers Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM), deux ateliers ovins, un atelier fruit et un atelier bovins lait.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui