L'Allier Agricole 14 novembre 2018 à 11h00 | Par L'Allier Agricole

Un concours qui s’empare des débats du moment

Deux concours à ne pas rater cette semaine au marché couvert de Montmarault. Mardi 20 novembre, concours reproducteurs. Jeudi 22 novembre, concours boucherie. Tous les détails.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« L’année dernière, nous avions organisé des ateliers à destination de collégiens. L’objectif était de susciter des vocations chez les jeunes. Le secteur boucher rencontre de grosses difficultés de recrutement. Nous réitérons cette opération cette année », explique Roger Chevalier. Jeudi 22 novembre, l’IFI03, centre de formation, délocalisera une séquence de travaux pratiques. Sur les billots, les élèves désosseront des épaules de bovins et découperont de la viande. À partir de 9h30.
« L’année dernière, nous avions organisé des ateliers à destination de collégiens. L’objectif était de susciter des vocations chez les jeunes. Le secteur boucher rencontre de grosses difficultés de recrutement. Nous réitérons cette opération cette année », explique Roger Chevalier. Jeudi 22 novembre, l’IFI03, centre de formation, délocalisera une séquence de travaux pratiques. Sur les billots, les élèves désosseront des épaules de bovins et découperont de la viande. À partir de 9h30. - © L’ALLIER AGRICOLE

Pour la 56e année consécutive, le comité des foires de Montmarault organise sa traditionnelle foire concours bovin charolais.

Mardi : concours reproducteurs

Rendez-vous mardi 20 novembre à partir de 13h au marché couvert pour le concours reproducteurs. Au total, 19 éleveurs Charolais sont attendus, qui présenteront 78 animaux. « Onze jeunes lycéens de Neuvy et une classe de la Maison Familiale de Limoise participeront également au traditionnel concours de jugement de bétail à 14h30 », précise Roger Chevalier, président du comité organisateur. « Ils sont l’avenir de la profession, c’est toujours un moment important de ces deux journées ». L’exposition vente des animaux se poursuivra ensuite jusqu’à 22h. Restauration sur place midi et soir sous chapiteau chauffé.

Jeudi : concours boucherie

Le concours boucherie se déroulera quant à lui jeudi 22 novembre au même endroit. Le rendez-vous est fixé à partir de 9h30 et sera accompagné de plusieurs ateliers de sensibilisation sur la consommation de viande (cf. encadré « Quatre ateliers pour faire tomber les préjugés»). Une dégustation de viande Label est prévue à 11h30. Restauration à midi salle Capdevielle (menu gastronomique). Pour cette 2e journée, 54 éleveurs sont attendus : ils présenteront plus de 180 animaux. Et pour la première fois, six animaux bio seront présentés par le Gaec Buissonnet (Évaux-les-Bains) et Serge Boulade (Audes) concourront dans leur section dédiée. « C’est une deuxième en France dans le cadre dde la fédération nationale des concours de boucherie de haute qualité », souligne Roger Chevalier.

Belle progression

Depuis 2009, le concours de Montmarault n’a cessé de progresser dans son offre. « En boucherie, nous ne présentions qu’une trentaine de bêtes à l’époque », conclut Roger Chevalier. Pour lui, deux raisons à ce succès : « une équipe d’organisation très dynamique et un marché de Noël de plus en plus favorable à la consommation de viande bovine ».

56e foire concours bovin charolais. Marché couvert de Montmarault. Mardi 20 et jeudi 22 novembre. Tél.: 04 70 07 62 94.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui