L'Allier Agricole 19 juillet 2017 à 08h00 | Par M.Renaud

Une antenne territoriale créée

Jean-Pierre Besson et Philippe Pionin, Président et directeur du Comité de promotion des produits d’Allier

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

L'Assemblée générale du 6 juillet dernier démontre un dynamisme en matière de salons et d'événements. Un investissement fruit d'une réelle volonté pour vous, on l'imagine ?

Jean-Pierre Besson : Aujourd'hui, le CDPA est un organisme reconnu pour faire valoir la marque Produits d'Allier auprès des professionnels et du grand public. Pour preuve, en 2016, l'activité du CDPA a été très importante avec 25 dates de salons et d'événementiels, le développement des projets créés par le CDPA et la réalisation d'un plan de communication complet. Concernant les salons, l'agenda 2016 des Produits d'Allier a été marqué de rendez-vous dans la France entière comme « Food in sud » à Marseille, « Egast » à Strasbourg, « Auvergne Expo pro » à Clermont-Ferrand, le Sial à Villepinte et le Salon international de l'agriculture à Paris.

Philippe Pionin : En effet, notre année 2016 a été croissante avec la présence du Comité de promotion partout en France. Notons que 70 % de notre budget part sur des actions. Sur les salons, le rôle du CDPA est d'informer les adhérents, procéder aux démarches administratives, concevoir et aménager les stands, d'assurer une permanence et coordonner les animations. Un savoir-faire qui s'exprime notamment lors du Salon de l'agriculture de  Paris. Au sein du vaste et nouveau pôle Auvergne-Rhône-Alpes, le Comité a pour objectif de faire ressortir les atouts du département.  Pour cela, le CPDA met en place deux pôles : le Restaurant de l'Allier et un comptoir de vente des Produits d'Allier.

Jean-Pierre Besson : Cette année encore, le CDPA a consolidé sa communication avec de nombreux partenariats, qui sont vecteurs de notoriété et de débouchés commerciaux. À noter tout particulièrement les partenariats passés avec Pétanque Allier 2016, Vin'scène en Bourbonnais et le Centre commercial des 4 chemins à Vichy.

Pour revenir à aujourd'hui, le CDPA est en train de vivre une restructuration. Doit-on parler de fusion avec le Comité d'expansion économique de l'Allier (CEEA) et le Service d'orientation sociale artisans et commerçants de l'Allier (Sosac) ?

Jean-Pierre Besson : On parle de regroupement-fusion. C'est une application directe de la loi NOTRe qui transfère les compétences économiques du département vers la région. Cette nouvelle agence territoriale va regrouper les trois entités dont les missions vont perdurer. Le nom n'est pas fixé et les contours restent à définir. Nous sommes en pleine construction.

Quels rapports entretenez-vous avec les nouvelles marques de la région telles que « La Région du goût » et « Auvergne » ?

Philippe Pionin : Ces deux marques ne devraient pas évincer la marque territoriale, ni les autres Signes officiels de qualité. Sous certaines conditions, leur utilisation conjointe n'est pas antinomique et apporte une meilleure identification des territoires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui