L'Allier Agricole 12 juillet 2021 a 06h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Une contractualisation tripartite assurant qualité et valorisation

Le débouché de leur production est essentiel pour les éleveurs. C’est le mérite de leur travail. Sicagieb, avec les établissements Viande de Bresse ont développé un contrat tripartite.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Nicolas Niel (Viandes de Bresse), Lionel et Thomas Dumont (Gaec MDL), Mélanie Genty (Sicagieb).
Nicolas Niel (Viandes de Bresse), Lionel et Thomas Dumont (Gaec MDL), Mélanie Genty (Sicagieb). - © Sicagieb

Depuis des années, l’organisation de producteur Sicagieb localisé à Montbeugny recherche des marchés innovants et rémunérateurs pour ses adhérents.

L’abatteur, Viandes de Bresse, située à Bourg-en-Bresse (01), travail avec Sicagieb depuis plusieurs années. C’est en 2019 que les magasins Fresh se sont tournés vers les établissements Viandes de Bresse afin de trouver le produit qu’ils souhaitent. Leur volonté : une viande de qualité supérieure assurant une couleur, un persillé et un grain de viande unique !

« Cette enseigne à la réelle volonté de vouloir connaître à 100% l’origine de son approvisionnement. Cette traçabilité très précise passe par la rédaction des contrats, ce qui permet de donner des garanties aux consommateurs mais également à la filière bovine » souligne Nicolas Niel, acheteur aux établissements Viandes de Bresse.

Un long travail en amont a été réalisé afin de trouver la typologie de l’animal idéal pour répondre aux attentes de Fresh. Des essais sur les croisements, l’âge et l’alimentation se sont fait avec des adhérents de Sicagieb.

Les éleveurs, acteurs essentiels des essais

Les associés du Gaec MDL, à Chavenon, se sont investis dans ce projet. Une exploitation familiale sur laquelle est élevé un troupeau de vaches salers où toute sa production est engraissée. Le croisement, ils connaissaient déjà puisque qu’une partie des vaches Salers étaient avec un taureau Charolais. « Ce croisement est très complémentaire ! La Salers apporte la couleur de viande et le Charolais le grain de viande » explique Mélanie Genty, de Sicagieb.

L’âge des animaux est aussi un facteur important. Lionel et son fils Thomas ont donc choisi de mettre en place des vêlages à deux ans : « Engraisser des génisses jusqu’à trente mois engendre un coup pour notre exploitation. Ces vêlages précoces nous permettent d’optimiser notre système et de fournir à Fresh des animaux avec du persillé et une belle couleur ».

C’est avec persévérance et engouement, que ce trio a pu déterminer le cahier des charges de ce contrat en gardant une idée en tête : un éleveur rémunéré et un consommateur régalé !

Ce contrat, signé le 23 juin, récompense la persévérance et permet de garantir aux éleveurs un prix respectant leurs coûts de production, à Sicagieb de mieux valoriser le travail de ses adhérents et à la société Viandes de Bresse de répondre à des marchés spécifiques. L’avenir, pérenniser ce travail en engageant de nouveaux éleveurs qui souhaitent s’investir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,