L'Allier Agricole 09 avril 2021 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Une édition 2021 très réussie dans un format inédit !

L’association Foires-concours bovins de Saint-Pourçain-sur-Sioule a fait le bilan de l’événement 2021.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les membres du Bureau de l’association Foires-concours Bovins de Saint-Pourçain-sur-Sioule, entourant leur président, Joannès Laronde.
Les membres du Bureau de l’association Foires-concours Bovins de Saint-Pourçain-sur-Sioule, entourant leur président, Joannès Laronde. - © Foire Concours de Saint-Pourçain-sur-Sioule

En décembre 2020, les membres de l’association organisatrice avaient pris la décision de ne pas organiser le rassemblement annuel pourtant programmé du 19 au 21 février 2021, sous le hall communautaire rue

Pierre-et-Marie-Curie. Ce douloureux choix a été fait par les organisateurs, alors confrontés aux contraintes et aux incertitudes liées à l’épidémie de la Covid-19.

Néanmoins, dans le souci de promouvoir le travail de qualité et de passion de ses fidèles exposants, l’association foire concours a proposé une solution alternative. Il a donc été communiqué les listes des animaux reproducteurs et des bovins de boucherie disponibles à la vente, chez les éleveurs de l’Allier et même de la Saône-et-Loire.

Une commercialisation plus difficile pour les reproducteurs

À l’heure du bilan, Joannès Laronde, président de l’association, est plutôt satisfait : « cette initiative a été bien accueillie par les exposants habituels qui ont proposé à la vente une cinquantaine de taureaux HBC et soixante-dix bovins, viande de haute qualité. Une plaque de sélection a été remise pour chaque bovin de viande inscrit, permettant ainsi aux bouchers de l’exposer au dessus de leurs étals ».

Cependant, la commercialisation des animaux reproducteurs a été plus compliquée que celle des animaux de boucherie comme le souligne Joannès Laronde : « peu d’éleveurs ont été contactés par des acheteurs malgré la publication des coordonnées et des photographies de certains bovins. Selon les éleveurs, les difficultés de commercialisation des mâles reproducteurs sont dues à la conjoncture économique ».

Toutefois, cinq taureaux ont trouvé preneurs. Les acheteurs peuvent encore consulter la page Facebook.

Bilan satisfaisant pour les bovins viande

En ce qui concerne les bovins viande, le bilan est satisfaisant et notamment grâce à la plaque de sélection qui a contribué à leur commercialisation. Joannès Laronde est rassuré : « les animaux de haute qualité bouchère et labellisés ont été en grande partie vendus et leur viande pourra être dégustée chez les commerçants locaux comme Dumont, Berger, Bidaut-Marcus, Sicaba et bien d’autres.

À cela s’ajoutent aussi de nombreuses boucheries sur l’ensemble du territoire national qui sont approvisionnées par de fidèles acheteurs comme Gesler, Sicagieb, Feder, Ducerf, Livrozet-Sicaba et sans doute, que j’en oublie ! ». Parmi eux, Joannès tient également à mettre à l’honneur un jeune boucher, âgé de 26 ans et originaire de Saint-Pourçain-sur-Sioule, Jérôme Gueullet, installé à Suresnes (92) qui « s’est offert une bête de l’élevage Charrondière de Luneau ».

Une communication innovante

L’association foire concours a encore innové en 2021 en communiquant sur son activité et en mettant en avant le savoir-faire de ses exposants qui sont également des éleveurs locaux et bénévoles de l’association. Un film a donc été réalisé en 2020, à l’occasion du seul concours affilié à la FNCAB (Fédération nationale des concours d’animaux de boucherie de haute qualité) qui avait pu avoir lieu avant le confinement. Ce film, diffusé via les réseaux sociaux depuis le 20 février 2021, remporte un grand succès avec plus de 10 000 vues à ce jour.

Le président de l’association foire concours qui regrette toutefois de « ne pas avoir pu récompenser les enfants de la classe de l’école saint‑pourcinoise Notre-Dame-des‑Victoires qui devaient effectuer une sortie d’école à Bransat, pour visiter la ferme du Gaec Bidaut, dans le cadre du concours de dessins sponsorisé par la FNSEA 03 ».

Les membres du bureau espèrent véritablement pouvoir à nouveau tenir leur concours dans des conditions habituelles, sous le hall communautaire, du 18 au 20 février 2022 et « maintenir l’ambiance festive et conviviale propre à cet événement au pays saint-pourcinois », complète Joannès Laronde.

Sébastien Joly

Facebook :

Association Foires Concours Bovins St Pourcain / Sioule

Courriel :

concourbovinstpourcain@gmail.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,