L'Allier Agricole 07 juin 2022 a 07h00 | Par Sébastien Joly

Une grêle destructrice

L'épisode intense de grêle qui a sévi sur la France samedi soir a dévasté de nombreuses parcelles sur le sud-est du département de l'Allier.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Valérie Hatsch, préfète de l'Allier, entourée des représentants des services de l'Etat, de la profession et des élus, à la rencontre des agriculteurs touchés par la grêle.
Valérie Hatsch, préfète de l'Allier, entourée des représentants des services de l'Etat, de la profession et des élus, à la rencontre des agriculteurs touchés par la grêle. - © AA03

Vignes, cultures de céréales, bâtiments, l'agriculture est l'une des premières victimes de la grêle tombée samedi soir dans le secteur de Vichy, Saint-Pourçain-sur-Sioule et Varennes-sur-Allier. Des grêlons de la taille d'une balle de tennis qui ont ravagé les toitures des habitations et des bâtiments mais aussi broyé les cultures de céréales et la vigne.

Des dégâts sur les vignes et les céréales
Christophe, Eric et Michel Chatet, vignerons et céréaliers installés sur la commune de Fourilles, située au sud de Saint-Pourçain-sur-Sioule, ont été particulièrement touché par cet événement climatique : « il était autour de 20h30, 21h quand cela s'est produit. L'orage de grêle s'est principalement concentré sur la commune de Fourilles avec des grêlons de la taille de balles de ping-pong ». Michel Chatet qui n'a pu que constater les dégâts après le passage de l'orage : « Beaucoup de branches ont été cassées, d'autres sont blessées. En conséquence, nous aurons sans doute des difficultés pour la taille l'an prochain avec des branches fragilisées qui donneront sans doute moins de raisins. Cette année aussi, la récolte sera moindre ».
Une perte que Christophe Chatet estime à 60 à 70% de la récolte en émettant des réserves car « les branches étant encore vertes, il est difficile d'établir correctement, pour le moment, les dégâts ».
Du côté des cultures, les effets de la grêle sont aléatoires, suivant l'intensité et la grosseur des grêlons.

Bâtiments et véhicules endommagés
Bâtiments agricoles, stabulations ont été nombreux à avoir leurs toitures transformées en gruyères. Les véhicules, eux aussi, ont vu leurs vitres exploser et leur carrosserie bosselée par les impacts.

Soutien des pouvoirs publics et des élus
Madame la préfète de l'Allier, accompagnée des représentants des services de l'État s'est rendue sur place et a assuré de son soutien les agriculteurs touchés par cet aléa climatique. Véronique Pouzadoux et André Bidaud, conseillers départementaux de l'Allier, ainsi que les représentants de la profession se sont également rendus sur les lieux.

- © AA03

Grêle : épisode violent et étendu, premières mesures du gouvernement

Le gouvernement a annoncé le 6  juin une série de mesures, dont l’étalement du remboursement des prêts garantis par l’État, pour soulager les exploitations agricoles touchées par l’épisode violent de grêle qui a traversé la France en fin de semaine dernière. « On va activer très rapidement les dispositifs qu’on connaît, comme l’allègement des charges sociales, la défiscalisation sur la taxe sur le foncier non bâti (...) regarder aussi les dispositifs qui peuvent être pris dans le cadre des calamités agricoles », a déclaré le nouveau ministre de l’Agriculture Marc Fesneau : « Il y a une demande qui a été faite, on y travaille d’arrache-pied, pour faire en sorte que les prêts garantis par l’État (PGE) puissent être prolongés dans la durée car on va avoir dans ses exploitations des pertes de recettes », a-t-il indiqué, sans donner d’éléments chiffrés. Sur le court terme, « on a besoin de disposer très rapidement d’un état des lieux pour activer les dispositifs. On a un événement très violent sur de très nombreux départements mais dans des zones localisées. On va faire au cas par cas », a-t-il poursuivi, assurant de « la mobilisation de l’État ».

- © AA03
Les dégâts sur les cultures sont aléatoires d'une commune à l'autre, ici à Saint-Pont.
Les dégâts sur les cultures sont aléatoires d'une commune à l'autre, ici à Saint-Pont. - © JA03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous