L'Allier Agricole 13 février 2019 à 11h00 | Par L'ALLIER AGRICOLE

Une semaine consacrée au renouvellement des générations

L’agriculture est un secteur économique non délocalisable, pourvoyeur d’emploi et créateur de valeur sur nos territoires. Toutefois elle est face à un grand défi : dans les années qui viennent de nombreux chefs d’exploitation vont arriver à l’âge de la retraite. Parce qu’il n’y a pas d’agriculture sans paysan, le renouvellement des générations doit être assuré afin de maintenir l’attractivité de nos territoires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JA03

Chef d’exploitation, un métier aux multiples facettes

Éleveurs de bovins, d’ovins, de porcs, de caprins, de volailles, céréalier, vigneron, maraîcher, arboriculteur : les métiers de l’agriculture sont nombreux et variés. À cela s’ajoute les possibilités de diversification : transformation, vente directe, ferme pédagogique, gîte à la ferme, etc. Tout type de projet est imaginable. Un panel que vous pouvez découvrir en ligne sur le site internet demainjeseraipaysan.fr/métiers.

Un point d’accueil pour l’installation : un lieu pour répondre à vos questions

Le point d’accueil installation (PAI) accueille tous ceux qui souhaitent s’installer en agriculture, qu’ils soient demandeurs d’aides ou non. Il est également là pour écouter, documenter, orienter, faire réfléchir sur le projet d’installation et informer sur des questions liées à la formation en agriculture, aux aides de l’installation et aux conditions de mise en œuvre du Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP) entre autres. Dans l’Allier, le PAI est géré par la Chambre d’agriculture. Pour prendre rendez-vous : 04 70 48 42 42 ou pointaccueilinstallation@allier.chambagri.fr.

Installation aidée : un accompagnement solide

Il existe plusieurs mesures visant à aider financièrement les jeunes qui s’installent en agriculture. Créée à l’initiative du syndicat Jeunes Agriculteurs, la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA) est une aide à la trésorerie destinée à aider à financer la reprise ou la création d’une exploitation agricole. Elle est attribuée aux porteurs de projet de moins de 40 ans, ayant un niveau de diplôme égal ou supérieur à un bac professionnel agricole et réalisant un plan de professionnalisation personnalisé. Les bénéficiaires de cette aide profitent d’un accompagnement complet à l’installation. 5 ans après leur installation, 95 % des agriculteurs ayant bénéficié de l’accompagnement à l’installation sont toujours en activité.

Le répertoire départ installation pour trouver une exploitation à reprendre

Le répertoire départ installation (RDI) recueille les offres des cédants qui souhaitent trouver un repreneur pour transmettre leur exploitation, des sociétés qui recherchent un nouvel associé etd es porteurs de projets qui recherchent une exploitation pour s’installer. C’est un outil national, décliné en département et géré par la Chambre d’agriculture qui permet de mettre en relation ces personnes. Pour en savoir plus, une site internet : repertoireinstallation.com.

Alors, si vous souhaitez vous installer, ou si tout simplement, vous y réfléchissez, rendez-vous du 11 au 15 février auprès des Jeunes Agriculteurs de l’Allier en téléphonant au 04 70 48 22 85 ou en écrivant à ja03@jeunesagriculteurs-aura.fr


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Allier Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui